Contrairement à ce qu’on croit trop souvent, on n’assiste pas à un véritable retour à la liturgie. Ce à quoi on assiste plutôt, c’est à une sorte de “rafistolage”, à un “recollage” de morceaux de rites récupérés à droite et à gauche ; ce “recollage” redonne à certaines messes un peu de cette dignité que le clergé postconciliaire s’était empressé de faire disparaître. C’est mieux que rien ; c’est mieux que les messes qu’on a eues jusqu’ici... Mais ça ne constitue pas véritablement ce qu’on peut appeler un “retour à la liturgie”.

 

La liturgie n’est pas faite de morceaux que l’on ajusterait les uns aux autres avec la volonté de bien faire. Elle est autre chose : elle est le déroulement d’une action dans laquelle les rites ne se succèdent pas mais se fondent dans un ensemble stable et “a-temporel” pour générer cet espace où l’esprit trouve la pleine liberté de se reposer en Dieu. La liturgie ne part pas d’une réflexion (comment bien célébrer ?) mais d’une habituelle relation au sacré. Là où cette relation n’existe plus, on tente de rendre la liturgie “efficace” en la soumettant à des artifices pastoraux qui, d’une façon ou d’une autre, finissent par s’opposer radicalement à la foi.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg