C’est ce qu’a laissé entendre le Cardinal Willem Eijk, Archevêque d’Utrecht et Président de la Conférence des évêques néerlandais, qui a annoncé devoir fermer près de 1 000 églises catholiques. Soit les deux tiers de toutes les églises du pays. De son côté, le Vatican a clairement dit qu’on a là les résultats des erreurs faites après Vatican II et sous couvert de Vatican II... Mgr Eijk admet que le nombre de catholiques pratiquants est en déclin rapide. Dans les années 1950, 90% des catholiques venaient régulièrement à la messe le dimanche. Ils ne sont plus que 5% aujourd’hui. Les Pays-Bas ont été à la pointe des liturgies célébrées de façon aléatoire par des prêtres libéraux et progressistes, telles qu’on les trouve actuellement dans une majorité de paroisses de France. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on sait donc ce qu’il adviendra du catholicisme français d’ici quelques années si les évêques persistent à encourager - ne serait-ce que par leurs silences - les abus liturgiques et à favoriser pour les jeunes une catéchèse où les bons sentiments remplacent un clair énoncé de la doctrine.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg