Prière à Notre-Dame du Suffrage : « Notre-Dame du Suffrage, pleins de confiance, nous venons nous joindre à votre prière en faveur de nos défunts ! Vous avez pleuré au pied de la Croix où Jésus mourait pour nous sauver. Vous comprenez notre peine. Que votre compassion nous soutienne dans l’épreuve de la séparation. Vous avez connu la joie de la Résurrection de Jésus. Vous êtes aujourd’hui auprès de Lui dans la Gloire de Dieu. Mais, vous êtes l’Immaculée et nous sommes pécheurs. Nous implorons Votre maternelle affection pour nos défunts. Veuillez les accompagner devant le Seigneur et priez avec nous pour le pardon de leurs péchés. Que par Votre intercession le feu de l’Amour Divin les purifie. Que leur soient accordées les grâces du Sacrifice de Votre Fils. Qu’ils puissent ainsi entrer dans le lieu de rafraîchissement, de lumière et de paix. Notre-Dame du Suffrage, accueillez dans Votre tendresse notre prière filiale. Unis à Vous, avec nos défunts, nous chanterons pour l’éternité l’Hymne céleste de louange à la gloire du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. Amen » (Mgr Jean Cadilhac, 1998).

 
 
 
 
Pour ne pas brûler dans les flammes, prends ma défense,
ô Sainte Vierge Marie, au grand jour du Jugement !
 
 


Traditionnellement, le Samedi après
la Solennité de la Toussaint, l'Eglise nous invite a intensifier nos prières en ce jour de la semaine consacré à la Sainte Vierge, en L'invoquant plus spécialement sous le titre de "Notre-Dame du Suffrage". Pour aider nos défunts se trouvant actuellement dans les entrailles du Purgatoire, l’Eglise nous invite a demander avec ardeur cette aide du suffrage (du latin "suffragium" = "recommandation"). Le suffrage le plus précieux que l’on puisse faire consiste à offrir le Saint-Sacrifice de la Messe pour les "saintes âmes du Purgatoire". Nous pouvons aussi par nos prières, nos actes de charité, nos sacrifices, nos aumônes, nos intercessions, nos mortifications et par les indulgences de l’Eglise soulager les âmes souffrantes du Purgatoire. En les leur procurant, nous ressemblons au bon samaritain qui, selon la parabole évangélique, conduit à l'hôtellerie, sur sa propre monture, le blessé gisant au bord du chemin par où il est passé. Ceux qui ont eu le souci d'aider les âmes du Purgatoire, s'entendront dire au dernier jour par Jésus Lui-même : « J'étais en prison, et vous m'avez visité ! ». Cette pratique du "suffrage" est une application du Dogme de la Communion des Saints, en vertu duquel nous sommes membres les uns des autres et pouvons satisfaire les uns pour les autres. Quel beau rôle de notre Mère, l'Eglise Pérégrinante ! Elle vient au secours de l’Eglise Souffrante ! Elle aide les âmes - selon le mot de Dante - « à devenir saintes et à se faire belles » !

commentaires

Matthieu 03/11/2007 23:22

Merci Yves de nous rappeler ces vérités si importantes!

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg