29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 13:55

Le quotidien de l'église catholique italienne, Avvenire, a vivement réagi mercredi après un avortement raté qui a supprimé le fœtus d'un jumeau sain au lieu du second fœtus atteint de trisomie, parlant de pratiques comparables à du "nettoyage ethnique"…

 
 
 
Après quelques jours de polémique, « une lourde chappe de silence et d'indifférence recouvre la terrible marche qui est en train de nous conduire vers la sélection génétique, travestie sous le libre choix des parents », estime Avvenire. « Nous sommes ainsi en train d'aboutir à des résultats de nettoyage ethnique que même la pire des violences racistes issue de gouvernements totalitaires n'a jamais réussi à obtenir », juge l'éditorialiste, Eugenia Roccella. « On écrit des articles politiquement corrects sur l'accueil des personnes atteintes de trisomie, on tourne des films chargés d'émotion, et puis on ferme les yeux sur la réalité d'une pratique de sélection génétique devenue à présent de la routine », dénonce le journal.
 
   
 
Partager cet article
Repost0

commentaires