Parmi les signes qui rendent le message de Fatima encore plus urgent, il y a la révélation par l'Eglise du troisième secret de Fatima ; la mort de Sœur Lucie le 13 février 2005 ; et le 2 avril 2005, celle de Jean-Paul II, que l'on appelait le Pape de Fatima. Ces deux là peuvent être appelés « prophètes » de notre temps.

 
 
 
 

« Fatima - explique le Saint Père Jean-Paul II - nous permet de percevoir l'action de Dieu, Guide providentiel, Père patient et compréhensif ».
 
Le Cœur maternel de Marie nous lance encore aujourd'hui son appel à la conversion et à la pénitence. Il nous appelle à coopérer à l'œuvre du salut par la conversion, la prière, le sacrifice pour nos frères afin que la face de la terre soit changée et qu'advienne la victoire annoncée. Dans l'Apocalypse de Saint Jean nous lisons qu'à la fin des temps un grand signe apparaîtra dans le ciel : « une Femme ! le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête » (Ap 12,1). Il ne fait aucun doute que ces paroles se rapportent à Marie, c'est Elle qui est la Femme qui écrasera la tête du serpent, qui redonnera aux hommes leur félicité originelle. Cela arrivera bien entendu par la mission salvifique de Son Fils. Combien cette image de l'Apocalypse de Saint Jean est en consonance avec les paroles du message de Fatima dans lequel la Mère de Dieu annonce que, quand les signes annoncés se seront accomplis, son Cœur Immaculé triomphera ! Quels sont ces signes ? Marie a annoncé dans le message de Fatima la fin rapide de la première guerre mondiale, la révolution d'octobre en Russie, la diffusion des erreurs de la Russie (athéisme) sur de nombreux pays. Elle a parlé d'une lumière inconnue, rappelant l'aurore polaire, qui devait avertir les hommes de l'arrivée de la seconde guerre mondiale, plus terrible que la précédente. S'est également accomplie son annonce concernant la paix au Portugal durant la guerre civile en Espagne et la seconde guerre mondiale, et également le maintien de la foi dans le pays où Elle est apparue. Enfin se sont vérifiées les paroles de Marie concernant les souffrances du pape (l'attentat et les 10 séjours de Jean-Paul II à la clinique Gemelli), la consécration de la Russie et du monde à Son Cœur Immaculé et, en conséquence, la chute du communisme en Russie. Maintenant nous attendons la conversion de la Russie, la venue d'une ère de paix et, enfin, le triomphe de Son Cœur Immaculé. Dans cette série de signes se trouvent également un certain nombre de signes liés au sauvetage de la vie du Saint Père Jean-Paul II durant l'attentat du 13 mai 1981.
 
L'on considère Pie XII comme le premier pape de Fatima ; son sacre épiscopal eut lieu le jour de la première apparition de Notre Dame à Fatima. C'est lui qui comprit la vérité des apparitions en les appelant une « réaffirmation de l'évangile ». C'est lui également qui vécut le plus difficilement l'annonce de la seconde guerre mondiale donnée à Fatima. Enfin, au plus fort de la tourmente de la guerre, il consacra personnellement le monde au Cœur Immaculé de Marie le 31 octobre 1942. Peu après il instaura dans toute l'église la fête du Cœur Immaculé de Marie, célébrée alors le 22 août. L'acte de consécration et le message de Pie XII firent le tour du monde. Il n'y avait pas eu dans les siècles précédents de prière ayant une plus grande signification. A compter de ce jour la seconde guerre mondiale commence à changer de cours - les victoires des alliés tombant les jours des fêtes mariales. Regardons la correspondance de certaines dates : le 8 décembre 1941, en la solennité de l'Immaculée Conception de Marie, les Etats Unis entrent dans la guerre ; le 3 novembre 1942, les Anglais sont victorieux à El Alamein en Afrique ; le 7 novembre les Américains atterrissent en Afrique du Nord ; le 23 novembre débute en Russie la retraite des armées allemandes ; le 2 février 1943, en la fête de la Présentation, les Allemands sont battus à Stalingrad ; le 13 mai 1943, en l'anniversaire de la première apparition de Fatima, Tunis tombe ; le 15 août 1943, en la fête de l'Assomption, la Sicile capitule ; et le 8 septembre 1943, en la Fête de la Naissance de Marie, toute l'Italie capitule ; le 6 juin débute le débarquement des alliés dans le nord de la France. Au même moment, dans le sud de la France, les alliés portent un grand coup ; le 12 septembre 1944, en la fête du Saint Nom de Marie, les Américains franchissent la frontière allemande ; le 8 mai 1945, jour de l'apparition de l'Ange à Fatima, l'armistice avec l'Allemagne ; le 15 août 1945 le Japon capitule - le jour de l'Assomption de la Vierge Marie, s'achève la seconde guerre mondiale. Nous voyons comment les dates des victoires correspondent avec celles des grandes fêtes mariales. Comme pour confirmer cela, le 13 mai 1946, le pape Pie XII envoie à Fatima son légat, le cardinal Aloïs Masella, qui procède au couronnement de Notre Dame de Fatima.
 
 
 
 
Avant le final
 
Parmi les autres signes qui rendent le message de Fatima encore plus urgent, il y a l'élévation aux autels des deux enfants qui ont vu la Vierge Marie : Francisco et Jacinta ; la révélation par l'Eglise du troisième secret de Fatima ; la mort de Sœur Lucie le 13 février 2005 ; et le 2 avril 2005, celle de Jean-Paul II, que l'on appelait le Pape de Fatima. Ces deux là peuvent être appelés « prophètes » de notre temps. C'est Jean-Paul II qui enseignait que le message de Fatima est la clé pour résoudre l'énigme de l'avenir humain. C'est encore lui qui, dans son ouvrage « Entrez dans l'espérance », a écrit qu'avec la fin du siècle les messages de Notre Dame de Fatima semblent s'approcher de leur accomplissement. Et en nous souvenant de l'accomplissement « conditionnel » de ces promesses, l'on peut ajouter que c'est à nous qu'appartient la suite des événements annoncés, et principalement la victoire de Marie. C'est pourquoi Jean-Paul II appelle : « Ecoutons la voix de notre Mère céleste ! Que toute l'Eglise l'écoute ! Que toute l'humanité l'écoute, car la Sainte Vierge ne veut que le salut éternel des hommes selon le plan de la Providence Divine ! ».
 
Les apparitions de Notre Dame de Fatima ont eu lieu il y a 90 ans, elles étaient très actuelles durant le siècle passé car elles contenaient le « scénario » des événements importants de ce temps. Qui pourrait dire qu'il ne vaut pas la peine d'y revenir, qu'il ne vaut pas la peine de s'occuper du passé, que seul compte ce qui est devant nous. Une telle manière de penser serait une erreur impardonnable, car le message de Fatima, malgré les années, n'a non seulement pas perdu en signification, mais devient encore plus vivant, et les appels de Marie à la conversion et à la pénitence pour les pécheurs sont encore plus urgents. Il faut même dire que nous nous approchons du final. C'est dans cet esprit que le Pape Jean-Paul II s'est toujours prononcé, rappelant que la victoire de l'Eglise viendra par Marie. Observant la crise croissante de la moralité, la négation des commandements divins, une idée apparaît : nous vivons en un temps de confrontation particulière entre le bien et le mal, une confrontation qui est de la volonté de Dieu, une tentative de séparer le grain de l'ivraie. L'on peut penser que quelque chose de spectaculaire nous attend, quelque chose qui fera pencher la balance de la victoire au profit du bien, afin que s'accomplisse le plan de Fatima dont a parlé le serviteur de Dieu Jean-Paul II. Et beaucoup dépend de notre réalisation des demandes de la Sainte Vierge Marie : la prière et les sacrifices pour les autres.
 

commentaires

sylvain roland-billecart 23/09/2007 22:24

les dates des premieres  apparitions de notre dame à fatima ne sont pas 1942 mais 1917 la sainte vierge avait promis la fin de la première guerre mais avait annonçé que si l'on n'écoutait pas son message en arriverait une pire encore....

Yves 23/09/2007 23:07

En effet, mais je ne pense pas avoir dit le contraire... Pie XII a bien recu le 13 mai 1917 son sacre épiscopal.

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg