Ce Saint est l'une des plus pures gloires de la France...

 
 
 
Il naquit à Pouy le 24 avril 1581. Ses parents avaient une petite ferme et vivaient du travail de leurs mains. Les premières années de Vincent se passèrent à la garde des troupeaux. Un jour qu'il avait ramassé jusqu'à trente sous, somme considérable pour lui, il la donna au malheureux qui lui parut le plus délaissé. Quand ses parents l'envoyaient au moulin, s'il rencontrait des pauvres sur sa route, il ouvrait le sac de farine et leur en donnait à discrétion. Son père, témoin de sa charité et devinant sa rare intelligence, résolut de s'imposer les plus durs sacrifices pour le faire étudier et le pousser au sacerdoce : « Il sera bon prêtre, disait-il, car il a le cœur tendre ». Il étudie la théologie à Toulouse et reçoit bientôt le grade de docteur. Un an après son ordination au sacerdoce en 1600 à Château-l'Évêque, il se rend à Marseille pour recueillir un legs que lui a laissé un de ses amis. Au retour, voyageant par mer pour se rendre à Narbonne, il est pris par des pirates et emmené captif en Afrique (Tunis) vers 1605. Sa captivité, d'abord très dure et accompagnée de fortes épreuves pour sa foi. Il s’évadera deux après son emprisonnement puis deviendra prêtre de paroisse et précepteur de la famille de Gondi. Il sera l’aumônier de la Reine Margot, épouse d’Henri IV. On le nomme par la suite curé de Clichy puis de Châtillon-les-Dombes en 1617. Nombreuses sont ses fondations et apostolats. Il fonde les « Confréries de Dames de la Charité » pour venir en aide aux pauvres; Il est nommé aumônier général des galères en 1619, et il se dévoue au salut de ces criminels; Il devient le supérieur du premier monastère parisien de l'ordre de la Visitation Sainte-Marie après la mort de Saint François de Sales, en 1622; Il fonde en 1625, la Congrégation de la Mission. Vouée à l'évangélisation des pauvres des campagnes, la congrégation prendra le nom de Lazaristes lorsqu'elle s'installera dans l'ancien prieuré Saint-Lazare à Paris, en 1632; Il fonde la Compagnie des Filles de la Charité en 1633. Appelées Sœurs de Saint Vincent de Paul, elles sont vouées au service des malades et au service corporel et spirituel des pauvres ; il en confie la formation à Louise de Marillac. Cette institution est à l'origine de l'hôpital des Enfants-Trouvés de Paris; Il fonde encore un hospice pour les vieillards, qui deviendra l'hôpital de la Salpêtrière en 1657; Il organise également des collectes à Paris pour porter secours aux victimes des Guerres de Religion qui ensanglante la France, à cause des apostats protestants.

Epuisé, Vincent meurt le 27 septembre 1660. Il sera béatifié le 12 août 1729 par Benoît XII et proclamé Saint par le pape Clément XII, le 16 juin 1737. Il est invoqué comme le "Saint des enfants trouvés".
 
 
 
 
 

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg