Aujourd’hui, il y a une crise liturgique gravissime que ne veulent pas reconnaître certains évêques de France. Que faire alors ? Regardons la démarche de notre Pape Benoît XVI : il catéchise les fidèles, tout en ayant comme projet, à l'arrière plan, d'appliquer le Concile et la liturgie de l’unique rit romain. Le Saint-Père ne souhaite pas une plus grande généralisation de la forme "extraordinaire" du rite romain ou, à l'inverse, une banalisation des célébrations fantaisistes, mais veut nous donner une doctrine et une liturgie basées sur sa devise épiscopale : « Coopérateurs de la Vérité » :

 
 
 
 
Si nous reprenons ce qu'ont dit nos évêques français, nous pouvons qu'être d'accord avec eux lorsqu'ils déclarent que la liturgie est l'expression de la foi de l'Eglise. Mais il faut alors s'empresser de tirer les conclusions d'une telle déclaration : à savoir que des liturgies dénaturées dénaturent la foi, et une foi dénaturée dénature la liturgie. Nous arrivons alors au coeur du problème : la foi et son enseignement. Tant que le catéchisme restera un grand "n'importe quoi" enseigné par des braves laïcs sûrement pleins de bonne volonté mais ne sachant que faire des découpages-coloriages et des beaux discours sur la "solidarité", la "tolérance" ou le "partage", la foi chrétienne ne sera pas enseignée, le Nom de Jésus sera mis au second plan, et la liturgie sera assurée de partir dans une impasse. Car on ne peut pas célébrer correctement une foi dont on connaît mal - ou parfois même pas du tout - les principes. A ce stade de notre réflexion, revenons à l'action du Saint-Père. Tout le monde aura pu constater qu'elle ne consiste pas à multiplier des célébrations liturgiques exemplaires mais, dans ses catéchèses du mercredi, à enseigner la vraie foi. La catéchèse est prioritaire car c'est d'elle que découle tout le reste, et en particulier la liturgie. Quand les jeunes reçoivent un catéchisme véritablement catholique, alors ils ont l'humilité et la joie d'obéir au Magistère, autrement dit à l'Eglise enseignante. Alors ils respectent la liturgie et font en sorte qu'elle soit respectée. Une solide catéchèse est donc le premier pas vers des liturgies qui soient vraiment catholiques. Souvenons-nous que lorsque le Siège apostolique a eu un doute sur la capacité des évêques de France à organiser un véritable catéchisme, il a fait publier un vrai "Catéchisme de l'Eglise catholique" qui a réduit à néant les parcours catéchétiques dont les évêques français se montraient tellement auto-satisfaits. On peut donc raisonnablement espérer que les messes "à la française" subiront tôt ou tard le sort qui fut réservé à "Pierres vivantes"...

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg