« Que les bannières de Chrétienté, étendards scouts et baussants portés par des milliers de jeunes viennent s'incliner samedi en la cathédrale de Senlis ! Que la jeunesse de France vienne témoigner à Senlis de cette vie chrétienne, cet idéal scout et cet élan français qui animait Anne-Lorraine ! Que la France entière voie Anne-Lorraine accompagnée dans sa dernière messe terrestre par des milliers de ses enfants, fiers de leurs racines chrétiennes ! Que notre jeunesse montre ce qu'elle est ! A genoux sur le sol français, qu'elle prie pour le repos d'une d'entre elle pour que sa mort serve à la résurrection de notre pays qu'elle aimait tant ! Que cette même jeunesse se remette ensuite debout et œuvre à établir le Règne du Christ dans toute sa vie et dans notre beau pays, relevant fièrement le défi lancé par Jean-Paul II : "si vous devenez ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde" ! Jeunes de France, rendez-vous à la cathédrale de Senlis samedi à 14h00 car nous « Sommes la jeunesse de Dieu ! La jeunesse de la fidélité ! ».

 
 
 
 

Anne-Lorraine, [Page spéciale sur le Salon Beige] aînée de 5 enfants, était partie rejoindre les siens pour vivre, en famille, la Messe, dimanche 25 novembre. Elle ne savait pas qu'était venue l'Heure pour elle, d'être intimement unie à Jésus dans sa Passion et sa Gloire. Elle était toujours prête, car prête au quotidien, dans son travail, ses études, ses relations avec les autres, son service de Cheftaine. Elle devait se retrouver avec d'autres journalistes lundi 26 novembre, avec un Evêque, pour réfléchir comment être et vivre mieux comme catholique dans son métier. Elle s'est trouvée seule, comme Jésus, vulnérable à la Croix. Seule sur son Chemin de Croix. Non, pas seule : la Vierge Marie était auprès d'elle. Vulnérable, mais remplie de la liberté intérieure, de la force que Dieu donne à ses amis, quand l'Heure vient. "Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire ?" demande Jésus à ses Apôtres. Non, sur nos propres forces, nous ne le pouvons pas.

Seule face à la haine ! Brusquement, sauvagement, Le Mal s'est alors déchaîné contre elle. "Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, craignez plutôt ceux qui tuent l'âme", dit Jésus. Anne-Lorraine est étroitement unie à Jésus, dans sa Passion. Une attaque frontale du démon en face d'une petite reine : son agresseur ne supportait pas la Lumière qui brillait sur son visage, celle de la Gloire de Dieu qui s'ouvrait à elle et pour elle, allait l'envelopper et la ravir aux siens, comme en 1902, une adolescente de 12 ans, Maria Goretti, son corps transpercé de coups de couteau. Le corps d'Anne-Lorraine, cette petite reine, ressemble tellement au Corps de Jésus : il n'est que plaies et sang qui coule. Du sang innocent ! Elle a gardé son cœur de reine pour la Reine des martyrs. Son cœur et son corps, pour le Roi des Rois. Elle n'a pas voulu trahir cette amitié avec son Roi en cette Solennité du Christ-Roi de l'Univers. La voilà maintenant invité aux Noces de l'Agneau. Elle a lavé son vêtement blanc, lui donnant de l'éclat et un jaillissement, dans le sang du martyre. Du martyre de la pureté.


Du sang innocent versé, par une jeune de 23 ans, pour sa génération. L'offrande d'une vie pour réveiller et susciter une génération de saints, de martyrs. [...] Oui, chers jeunes catholiques de France, levez-vous ! Une nouvelle saison spirituelle se vit en France : celle d'une pêche miraculeuse ! Elle se vit à travers le témoignage suprême du martyre pour nombre d'entre nous. La Croix de Jésus est la seule clé qui fera passer le monde dans lequel nous vivons, des Ténèbres à la Lumière. Anne-Lorraine est un appel, un cri qui s'adresse à toi : que fais-tu de ta vie ? Que fais-tu de ton Baptême ? Que fais-tu de ton engagement scout, guide ? Quel sens donnes-tu à ta vie ? Comment vis-tu tes amitiés ? Prépare-toi à faire le don joyeux de ta vie comme prêtre, religieux, religieuse, missionnaire, père et mère de famille... Et, fonce ! Il est impossible de rester purs ou de retrouver la pureté du cœur et du corps, sans une amitié avec Jésus, sans affection envers la Vierge Marie, sans les Sacrements. mais, vous n'êtes pas seuls. Il y a Sainte Maria Goretti ou Laura Vicunia, et tant d'autres, comme aussi Jeanne-Marie Kegelin (18 juin 2004, en la Solennité du Sacré-Coeur de Jésus) Il y a aujourd'hui Anne-Lorraine, qui est désormais une puissante intercession pour tous, pour nous obtenir de Dieu que resplendisse dans notre vie cette Béatitude : « Bienheureux les cœurs purs... Ils verront Dieu ». Anne-Lorraine, j'ose te demander d'intercéder pour chacun et chacune de nous ! Nous ne sommes peut-être pas tous appelés au témoignage du martyre de la pureté, mais appelés au témoignage, au martyre de la fidélité à Jésus dans notre monde d'aujourd'hui. Cela, oui. (Cf Jean Paul II - JMJ Rome 2000).

Que ton Enciellement, Anne-Lorraine, notre sœur aînée dans la foi et le martyre, fasse de nous des témoins de Jésus, des témoins de « l'Espérance qui ne déçoit pas, parce que l'Amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs, par l'Esprit-Saint qui nous a été donné ». (Rm 5,5)
 
 

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg