Son Excellence Mgr Antonio Augusto Dias, évêque auxiliaire de Rio di Janeiro, médecin et membre de la Commission épiscopale pour la Pastorale de la Vie et de la Famille de la Conférence nationale des évêques du Brésil, a publié une note suite à la clameur suscitée au niveau national par les déclarations de l’archevêque de Recife et Olinda, Mgr José Cardoso Sobrinho, sur la distribution de la pilule du lendemain…

 
 
 
En premier lieu, la note répète que « toute pilule contraceptive est un médicament qui peut avoir des effets collatéraux dommageables pour l’organisme de la femme et son usage doit être accompagnée par des critères cliniques et des recettes médicales ». Parmi ces contraceptifs, la dite pilule du lendemain « présente le fait aggravant d’être abortive ». Effectivement elle est consommée au cours des 42 premières heures à partir de la relation sexuelle. L’utilisation de ce produit peut également provoquer une série de complications pour la santé de la femme, (+) a ajouté l’évêque. « Pour toutes ces raisons, l’utilisation de la pilule du lendemain est moralement inacceptable et encore plus quand sa distribution survient de façon indiscriminée, en utilisant entre autre l’argent public ». Mgr Dias conclut la note en manifestant son appui à Mgr José Cardoso, qui a été remué dans ses déclarations contre la pilule du lendemain « par son zèle pastoral et de fortes motivations éthiques ».
 
Enfin des évêques ayant du zèle pour la Vérité Magistérielle.
 

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg