« L’Eglise n’a pas d’autre Parole à dire que le Christ, ni d’autre richesse que le Christ, ni d’autre pouvoir que celui du Christ, qui est venu pour servir et non pour être servi. Cette Parole l’Eglise ne la taira jamais, même si de nombreux pouvoirs dans ce monde voudraient la voir réduite aux seuls espaces sacrés, ne la laissera jamais mourir ».
 

 
 
 
C’est ce qu’a affirmé le Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Archevêque de Tolède (Espagne), dans l’homélie de la Messe de dimanche 3 février, célébrée dans la Cathédrale de Tolède. « Cette richesse, l’Eglise ne la dilapidera pas, ne s’arrêtera pas de la partager avec les hommes, ne cessera de l’offrir à tous. Elle ne renoncera jamais d’autre part, à la force de Jésus-Christ qui consiste à servir les hommes, à les aider, à les aimer et à les défendre. Car l’Eglise n’a pas d’autre parole, pas d’autre richesse, pas d’autre force que le Christ, et rien ne l’intéresse sinon servir l’homme et parier sur lui. C’est pourquoi l’Eglise défendra toujours la vie humaine dans toutes les phases de son existence, de sa conception jusqu’à sa mort naturelle, proclamera sans arrêt et revendiquera en toute circonstance la dignité et l’inviolabilité de tout être humain et les droits fondamentaux qui lui correspondent, y compris les droits de la liberté de conscience, de la liberté religieuse et de la liberté de l’éducation dans toutes leurs extensions, proclamera en tout temps et en toute occasion l’Evangile et la Vérité de la famille, demandant à tous de travailler en ce sens. L’Eglise accomplira toujours cette mission bien que cela puisse comporter des peines, des insultes et des offenses, et bien qu’elle puisse être l’objet de jugements faux et inopportuns ».
 
Commentant l’Evangile des Béatitudes, le Cardinal archevêque de Tolède a rappelé qu’en celles-ci Jésus nous montre « la Vérité de l’homme appelé au bonheur plein et total, aimé par Lui jusqu’à au bout et rendu participant de sa grandeur et de sa dignité, le but et la vocation à laquelle il est appelé. Les Béatitudes promises nous placent par conséquent face à des choix moraux décisifs ». C’est précisément ce que l’Eglise enseigne, et c’est ce que « la hiérarchie de l’Eglise en Espagne, vos évêques, souvent attaqués, rejetés et quotidiennement critiqués, transmettent depuis toujours ». En effet, la raison dernière des Instructions et des Communiqués (+) (+) diffusés par la Conférence épiscopale espagnole ces dernières années « est la Vérité de l’Evangile, qui ne doit jamais se taire pour servir les hommes, un service qui demande avant tout obéissance à Dieu ».
 

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg