1. C’était un soir sur les bords de l’Ysère
Un soldat belge qui montait la faction
Vinrent à passer trois gardes militaires
Parmi lesquels était le roi Albert,
« Qui vive là cria la sentinelle ?
Qui vive là vous ne passerez pas ?
Si vous passez craignez ma baïonnette,
Retirez-vous vous ne passerez pas ! (bis)
Halte-là ! »
 
2. Le roi Albert en fouillant dans ses poches,
« Tiens, lui dit-il, et laisse-moi passer. »
« Non, répondit la brave sentinelle,
L’argent n’est rien pour un vrai soldat belge.
Dans mon pays, je cultivais la terre,
Dans mon pays, je gardais les brebis,
Mais, maintenant que je suis militaire,
Retirez-vous, vous ne passerez pas, (bis)
Halte-là ! »
 
3. Le roi Albert dit à ses camarades :
« Fusillons-le, c’est un mauvais sujet.
Fusillons-le à la lueur des astres,
Fusillons-le, c’est un mauvais sujet. »
« Fusillez-moi, lui dit la sentinelle,
Fusillez-moi, vous ne passerez pas.
Si vous passez, craignez ma baïonnette.
Retirez-vous, vous ne passerez pas, (bis)
Halte-là ! »
 
4. Le lendemain, au grand conseil de guerre,
Le roi Albert lui demanda son nom.
« Tiens, lui dit-il, voilà la croix de guerre,
La croix de guerre et la décoration. »
« Que va-t-elle dire, ma bonne et tendre mère,
Que va-t-elle dire en me voyant si beau ?
La croix de guerre est à ma boutonnière
Pour avoir dit : “vous ne passerez pas, (bis)
Halte-là !”. »

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg