En août 1970, un jeune moine bénédictin, le Père Gérard Calvet quitte l'Abbaye Notre-Dame de Tournay avec l'accord de son Père Abbé et s'installe à Bédoin, petit village du Vaucluse. Il désire vivre la règle de Saint Benoît dans la fidélité avec les traditions liturgiques romaines. Il est rapidement rejoint par quelques jeunes gens qui désirent vivre la vie bénédictine. En 1978, au vu de la croissance de la jeune communauté, un terrain de trente hectares est acquis entre le Ventoux et les Dentelles de Montmirail, sur la commune du Barroux. Commence alors la construction d'une nouvelle abbaye pleinement reconnue par Rome…

 
 
 
Né à Bordeaux le 18 novembre 1927, Dom Gérard avait prononcé ses premiers vœux le 4 février 1951 à Tournay puis avait été ordonné prêtre en mai 1956. En août 1970, il s'installe à la petite chapelle de Bédoin (Vaucluse). En pleine "crise" de l'Eglise, il souhaite (avec la bénédiction de son Père Abbé) conserver la liturgie grégorienne et latine. De quoi demain sera-t-il fait ? « C'est l'affaire du Bon Dieu » répond le Père Gérard. En novembre, un postulant décide de rester avec Dom Gérard : c'est la première ébauche d'une nouvelle communauté bénédictine : sept fois le jour et une fois la nuit, la louange s'élève vers le Seigneur. Les vocations arrivent : bientôt, onze moines sont réunis... En janvier 1971, Dom Gérard se rend à Rome pour solliciter l'aval du Saint-Siège pour la toute jeune fondation. En juillet, Mgr Lefebvre ayant procédé à des ordinations à Bédoin, le Supérieur de Dom Gérard décide de fermer le monastère naissant. Dom Gérard se rend une nouvelle fois à Rome pour tâcher de trouver une solution. Etant donné que la solution ne vient pas mais que dans le même temps la communauté grandit, il est décidé d'acheter un terrain et de construire des bâtiments. En mars 1980 a lieu la pose de la première pierre, sur laquelle est gravée la devise du nouveau monastère : Pax in lumine "Paix dans la lumière". En décembre 1981, la communauté quitte Bédoin pour prendre possession de la nouvelle hôtellerie. Les offices se déroulent dans la crypte de la future église. En juin 1989, le Saint-Siège accorde au monastère un statut canonique. Le mois suivant, le Cardinal Mayer confère la bénédiction abbatiale au fondateur, Dom Gérard Calvet. Au mois d'octobre, le Cardinal Gagnon consacre l'église abbatiale. En septembre 1995, le Cardinal Ratzinger célèbre la messe conventuelle dominicale en présence de nombreux fidèles. En nombre 2003, le T.R. Père Dom Calvet donne sa démission. C'est le T.R. Père Dom Louis-Marie (+) qui devient nouvel Abbé.
 
Le 28 février 2008, le T.R. Père Abbé Dom Gérard Calvet est appelé par le Seigneur. La messe de requiem pour le repos de son âme sera chantée le lundi 3 mars à 10h. Nous nous unissons à la prière de la communauté bénédictine.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg