Le Cardinal Castrillón Hoyos, Président de la Commission Pontificale Ecclesia Dei, s’est exprimé dans le quotidien du Vatican, L'Osservatore Romano, le 27 mars 2008, au sujet du motu proprio Summorum Pontificum et des questions associées à la FSSPX. Extrait : 

 

 

 

Comment un retour à la "pleine communion" sera-t-elle possible pour des personnes excommuniées ?

Mgr Castrilon Hoyos : L’excommunication ne s’applique qu’aux quatre évêques seuls, en raison du fait qu’ils ont été ordonnés sans le mandat du Pape et contre sa volonté, alors que les prêtres ne sont que suspendus. Les Messes que ces derniers célèbrent sont sans nul doute valides, mais elles ne sont pas licites, et, par conséquent, la participation à leurs messes n’est pas recommandée, sauf dans le cas où il ne se trouverait aucune autre possibilité pour la messe du Dimanche. En toute certitude, ni les prêtres ni les fidèles ne sont excommuniés. Je souhaite, en m’exprimant sur ce sujet, répéter l’importance de posséder une connaissance précise de la question pour être à même d’en juger correctement.



Ne craignez-vous pas que tenter de chercher à ramener au sein de l’Eglise des hommes et des femmes qui ne reconnaissent nullement le second Concile du Vatican, ne soit susceptible de provoquer un rejet de la part des fidèles qui, tout au contraire, considèrent que Vatican II constitue une boussole pour la navigation de la barque de Pierre, tout particulièrement en ces temps de perpétuels changements ?

Mgr Castrilon Hoyos : Avant tout, le problème concernant le Concile n’est pas, selon mon opinion, aussi grave qu’il pourrait le sembler. En fait, les Evêques de la Fraternité Saint Pie X, dirigés par Mgr. Bernard Fellay, ont expressément reconnu Vatican II comme un Concile Œcuménique, et Mgr Fellay l’a répété au cours d’une audience avec Jean Paul II et, plus explicitement encore, lors de l’audience que lui a accordée Benoît XVI, le 29 Août 2005. Il ne doit pas être oublié non plus que l’Archevêque Marcel Lefebvre avait signé TOUS les documents du Concile. Je crois que leurs critiques du Concile portent surtout sur le défaut de clarté de certains textes, dont l’absence a ouvert la voie à des interprétations qui ne sont pas en accord avec la doctrine Traditionnelle. Les plus grandes difficultés revêtent un caractère d’interprétation et sont relatives également à certaines manifestations d’ordre œcuménique, mais ne portent pas sur la doctrine de Vatican II elle-même. C’est là un sujet de discussions théologiques qui peuvent avoir lieu au sein même de l’Eglise, où, de fait, il existe diverses discussions sur l’interprétation des textes du Concile, discussions qui peuvent se poursuivre également avec les groupes qui retournent à la pleine communion ».

 

Source

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg