En France essentiellement, l'Eglise est confrontée à un problème qui est la conséquence du silence gardé par les pasteurs diocésains qui ont peur de donner des réponses claires aux questions parfois dérangeantes qui leur sont posées. Ce silence a conduit à ce qu'il y ait désormais, à tous les niveaux des instances paroissiales ou diocésaines, des "magistères parallèles" qui parlent à la place de ceux dont la mission est de parler à temps et à contretemps : des "magistères parallèles" que les fidèles se plaisent à consulter…

 

 

 

Dans l'Evangile selon Saint Matthieu (9, 9-13), on voit que des pharisiens s'indignent de ce que Jésus fréquente des pécheurs. L'Evangéliste nous rapporte que Jésus leur répond de façon tranchante : « Allez apprendre ce que veut dire cette parole : 'C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices'. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs ». Une telle phrase condamne toutes les formes que prendra, au fil des siècles, au sein des communautés chrétiennes, la tentation d'un purisme conduisant le fidèle à ne fréquenter que celui qui lui ressemble par ses goûts et ses affinités, pour finir par former un club, un clan, où il saura qu'il peut retrouver d'autres fidèles qui lui ressemblent, des gens qui pensent comme lui. Cette réunion entre gens qui se ressemblent et qui pensent pareil est à l'origine des "magistères parallèles" qui s'autorisent à dire, non à partir de la foi religieuse objective, mais à partir de leurs propres préférences politico-économiques, si le pape fait bien ou mal, s'il pense juste ou faux. Quand on s'interroge sur telle ou telle question se rapportant à l'éthique, à la catéchèse ou à la liturgie, la foi religieuse objective d'un fidèle catholique devrait conduire à chercher des réponses dans les documents magistériels. Eh bien c'est très précisément ce que ne fait pas - ou ne fait plus - le catholique français déboussolé: il préfère s'informer auprès de celui qui pense comme lui, que ce soit l'Abbé Untel membre de telle communauté bien typée anti-conciliaire, ou Sœur Machin qui a été "recyclée", ou encore le journaliste Trucmuche qui écrit dans tel magazine notoirement orienté anti-Benoît XVI. Ce mal a été clairement dénoncé par Mgr Rifan : « Une des principales erreurs qui atteignent les deux aires [qui se font face dans l'Eglise], et de façon spéciale les traditionalistes, concerne le Magistère vivant de l'Eglise. Il existe un danger de protestantisation des deux côtés. Si, d'un côté, nous nous plaignons de la protestantisation liturgique au sein de l'aile la plus progressiste, nous regrettons aussi profondément une infiltration du principe protestant du "libre examen" dans les milieux traditionalistes. Beaucoup ne font aucun cas des documents du Magistère actuel, et ne les lisent même pas. Beaucoup se posent de façon absurde en juges du Magistère voire en juges à la place du Magistère ». Saint Thomas d'Aquin rappelle pourtant que « c'est toujours l'Eglise qu'il faut suivre en toutes choses. Car l'enseignement même des docteurs catholiques tient son autorité de l'Eglise. Il faut donc s'en tenir plus à l'autorité de l'Eglise qu'à celle d'un Augustin ou d'un Jérôme ou de quelque docteur que ce soit ». (Cf. Summa Theologica, II-II, q. 10, a. 12.). Le Magistère de l'Eglise est constitué du pape et des évêques en communion avec lui : ni plus, ni moins. Les simples prêtres et les laïcs appartiennent à l'Eglise enseignée et ne font pas partie du Magistère de l'Eglise. Cet enseignement coïncide exactement avec ce que disait Pie XII au cours d'une allocution aux cardinaux et aux évêques : « (...) il arrive malheureusement que certains professeurs cherchent trop peu la liaison avec le Magistère vivant de l'Eglise (...); on a vu naître une catégorie de théologiens laïques qui se déclarent autonomes; cette théologie tient des cours, imprime des écrits, a des cercles, des chaires, des professeurs. Ceux-ci distinguent leur magistère du Magistère public de l'Eglise, et l'opposent en quelque manière au sien (...). Il faut cependant retenir (...) qu'il n'y a pas, et qu'il n'y aura jamais dans l'Eglise de magistère légitime des laïcs soustrait par Dieu à l'autorité, à la conduite et à la vigilance du Magistère sacré. Bien plus: le refus même de se soumettre fournit un argument convaincant et un critère sûr. Les laïcs qui parlent et agissent de la sorte ne sont pas conduits par l'Esprit de Dieu et du Christ ».

 

Les réponses aux questions que nous nous posons ne sont donc pas à chercher auprès de ceux - fussent-ils prêtres - qui pérorent dans des cercles fermés, en comités restreints, au risque d'adopter les comportements de ces pharisiens indignés dont nous parle Saint Matthieu. Elles sont à chercher et à trouver auprès du Magistère vivant de l'Eglise catholique - c'est-à-dire universelle -, lequel est constitué du pape et des évêques dont on voit qu'ils sont incontestablement en communion avec lui.

 

Pro Liturgia

commentaires

Gilles 10/06/2008 12:38

Excellent !!! encore une fois avec justesse,vous touchez du doigt,un Problème Grave dans notre Eglise ! je vous en félicite et je souhaite que vous soyez entendu...Je pense que la racine de ce mal qui ronge... se trouve dans cette conception de L'Eglise liée à cette expression que j'entend très souvent : "l'église DE france"... à mon sens,il n'y a pas une "église de france" ou "église,d'autres pays".Mais, il est dans la droite ligne de l'Evangile de parler de : " l'Eglise EN france" ! ,c-à-d le Prolongement du Magistère et de l'Autorité,du sucesseur de Pierre !Combien de fois,ai-je entendu des points de vues de prêtres et d'évêques,à l'opposé de celui du Pape JP II sur la question du "préservatif" : faut-il proposer la continence et la responsabilité sexuelle ou le préservatif,dans la lutte contre le sida ?... sur la question des divorcés remariés;des prêtres qui rénoncent au célibat;du sacerdoce des femmes,pour pallier la crise des vocations etc....J'apprécie votre site,qui entre dans la ligne,de la Nouvelle Evangélisation.... mes journées commencent et se terminent sur votre site ! que notre Seigneur JESUS-CHRIST et notre Mère vous bénisse abondament !Gilles.

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg