Les 5 conditions qui ont été faites par le cardinal Dario Castrillon Hoyos, président de la Commission "Ecclesia Dei", en charge du dossier des Lefebvristes, à Mgr Bernard Fellay, supérieur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, pour une levée des excommunications sont les suivantes :

 

 

« La reconnaissance du Concile Vatican II comme véritable Concile oecuménique de l’Eglise et la reconnaissance de la validité de la Messe célébrée selon la liturgie rénovée après le Concile ne sont absolument pas remis en question. Les cinq points cités par Tornielli, comme cela du reste apparaît dans leur teneur elle-même, concernent les conditions minimales pour qu’il puisse y avoir un rapport caractérisé par le respect et la disponibilité à l’égard du Saint Père, et par un esprit ecclésial constructif. Ils sont donc d’une autre nature, et c’est pour cela qu’ils ne font pas référence au concile, et à la liturgie, et non parce que ces deux arguments ne seraient plus fondamentaux. Il est évident que le Pape souhaite tendre la main pour que soit possible un retour dans la communion, mais pour que ces pas nécessaires puissent se réaliser, il faut que cette offre - cette “main tendue” - soit reçue avec une attitude et un esprit de charité et de communion. C’est à cela que les cinq points cités invitent ».

 

Déclaration du P. Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg