L'évêque d'Angers a rappelé lundi à juste titre qu'il paraissait « dangereux que la société organise un déni en laissant croire que des enfants pourraient avoir des personnes de même sexe pour parents naturels »...
 
 

Cette prise de position qu'il faut encourager survient après une décision de justice autorisant un « couple  homosexuel » à exercer en commun l'autorité parentale sur deux fillettes. « L'intérêt de l'enfant ne peut oublier la question douloureuse de la filiation de l'enfant et, par voie de conséquence, son droit à être reconnu et élevé par des parents de sexe différent », a indiqué Mgr Jean-Louis Bruguès dans un communiqué. La cour de cassation avait rendu fin février un arrêt autorisant un couple d'Angevines à exercer en commun l'autorité parentale envers les deux petites filles qu'elles élèvent ensemble depuis leur naissance.
 
« Ce qui est légal n'est pas toujours moral. Un tribunal dit le droit, il ne dit pas le bien pour autant, ni le vrai », a rappelé avec sagesse l'évêque. « En séparant constamment l'amour, la relation sexuelle et la procréation pour satisfaire le désir des adultes, nous exposons les enfants à des difficultés croissantes dans la construction de leur personnalité qui (...) s'établit dans un jeu d'identification et d'opposition », poursuit-il. L'ecclésiastique se demande finalement si la société n'est « pas en train de cultiver un mensonge social ».

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg