Michele Ghislieri (17 janvier 1504 – 1er mai 1572) est le 223ème pape de 1566 à 1572. Né dans une famille de paysans aisés, il entre chez les dominicains à l'âge de 14 ans et est ordonné prêtre en 1528. Il enseigne la philosophie et la théologie pendant 16 ans au sein de l'ordre, et devient maître des novices…

 

 

 

 

En 1550, il est nommé Grand Inquisiteur dans un diocèse très exposé à la prédication protestante. À la mort de Pie IV, il est élu pape le 7 janvier 1566 et couronné le 19. Son conclave n'a duré que 18 jours. Dès son élection, il s'emploie à réduire le luxe et la dissipation à la cour pontificale et consacrera son pontificat à l'application de la Réforme Catholique définie par le Concile de Trente. Les prêtres doivent donner l'exemple de la pureté des mœurs et du dévouement. Les laïcs doivent fréquenter les sacrements et s'instruire dans la foi. Il entreprend également de réformer la Curie romaine. Il réforme en 1569 la Daterie, chargée de la concession des bénéfices ecclésiastiques, et la Pénitencerie apostolique. Il crée également en 1571 la Congrégation de l'Index, pour surveiller les publications. Enfin, il publie le Catéchisme romain issu du Concile de Trente, un bréviaire et un missel. Il instaure le rite tridentin par la bulle Quo Primum, le 14 juillet 1570. À l'extérieur, il réaffirme la primauté du pape face au pouvoir civil par la bulle In Cœna Domini. Décidé à en finir avec l'anglicanisme, il déposa et excommunia Élisabeth 1ère d'Angleterre en 1570, sans effet. Surtout, il s'efforce d'unir la Chrétienté contre les Turcs. La première année de son règne, il proclame un jubilé pour implorer de Dieu la victoire. Dans cette même optique, il soutint les chevaliers de Malte et les chrétiens de Hongrie. Enfin, en 1570, il forme la Sainte Ligue avec l'Espagne et la République de Venise. La Ligue remporte la victoire navale de Lépante le 7 octobre 1571. Pie V attribuera ce succès à Notre-Dame du Rosaire. Par conséquent, il dédie le premier dimanche du mois d'octobre à la fête du rosaire, et ajoute « secours des chrétiens » à la litanie de Notre-Dame de Lorette. La victoire est fêtée dans les rues de Rome comme un triomphe antique.

 

Saint Pie V aura été un pape dynamique qui marquera l'Eglise durant plusieurs siècles. Il meurt le 1er mai 1572 de la maladie de la pierre. Il est béatifié par Clément X en 1672 et canonisé par Clément XI le 4 août 1712.

commentaires

VR 22/02/2009 21:37

Le pauvre. Paix à son âme!

Yves 22/02/2009 21:47



Ne vous inquiétez pas pour lui. Du  ‘’protestant grillé’’ n'a jamais fait de mal pour la gloire de
la Vérité... 
Si ce protestant en est arrivé là, il y avait sûrement une bonne raison par derrière...
...vu le contexte de l’époque... mais bon… comme on dit :


 


« Unum castigabis, centum emendabis ! » 



VR 22/02/2009 13:23

Quelle est la personne sur la roue ? merci de votre aide 

Yves 22/02/2009 21:21



Sûrement un hérétique protestant… 



Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg