Est-ce l'obéissance au Saint-Père ? Il est difficile de le croire lorsqu'on se souvient du vent de panique et même, dans certains cas, d'indignation qui a soufflé à l'annonce du Motu proprio Ecclesia Dei. Est-ce l'amour de la liturgie ? Peu probable quand on voit avec quelle désinvolture on laisse les messes paroissiales être célébrées. Est-ce un intérêt soudain pour la forme extraordinaire du rite romain ? Difficile à croire quand on sait qu'aucun évêque ne s'est inquiété de conserver les richesses de l'ancienne liturgie qui auraient facilement pu trouver une place dans la liturgie actuelle. Est-ce une sincère sollicitude pour les fidèles attachés à la forme "tridentine" de la liturgie ? Difficile à admettre quand on sait comment ont été - et sont encore - traités les "traditionalistes" et comment ont été conjointement traités les fidèles qui demandaient ni plus ni moins que les directives conciliaires soient simplement respectées.

 

Alors reprenons la question du début : qu'est-ce qui pousse nos évêques à autoriser parcimonieusement la célébration de la liturgie sous sa forme extraordinaire ? La réponse tient en un seul point : les fidèles les plus engagés en liturgie sont ainsi "parqués" dans des chapelles sous contrôle ce qui, par contrecoup, évite aux pasteurs diocésains d'avoir à remettre de l'ordre dans une situation liturgique devenue totalement anarchique et incontrôlable. Dans un tel contexte, on a du mal à imaginer que la "réforme de la réforme" de la liturgie, si chère à Benoît XVI et si urgente pour l'avenir de l'Eglise dans nos paroisses, puisse être un jour engagée. On en viendrait presque à se demander si nos pasteurs la souhaitent...

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg