Le recueillement et la prière de ces jours, dédiés à la Solennité de tous les Saints, liée de manière inséparable à la Commémoraison, souvent triste, des Fidèles Défunts, sont attaqués avec force, et parfois même remplacés, par le "carnaval" d'Halloween, véritable mensonge païen, imposée avec force par ce qu’on ose appeler "la culture moderne" (que l’on découvre être terriblement pré-rationnelle) pour des fins purement commerciales. Face à la question du sens dernier de l’existence, et en conséquence du destin de notre vie après la mort, il n’y a pas d’alternatives : ou bien, la foi dans le Christ Ressuscité, ou le néant. Mais l’homme ne parvient pas à se trouver devant le néant et donc, sans la foi, il doit "se déguiser en mort" pour exorciser ce dont, inévitablement, il a peur...

 

 

 

Il est toutefois très impressionnant de voir comment nos sociétés, qui désirent être hyper-technologiques, en refusant toute forme d’autorité de la Vérité, et cédant au relativisme le plus effréné, montrent ensuite toute leur propre fragilité culturelle, humaine, affective, et de jugement, face précisément aux problèmes ultimes de l’existence. Comme l’a rappelé le Pape Benoît XVI dans l’Encyclique "Spe Salvi" : « Nous devons à présent nous demander de manière explicite : la foi chrétienne est-elle aussi pour nous aujourd'hui une espérance qui transforme et soutient notre vie ? Est-elle pour nous « performative » – un message qui forme de manière nouvelle la vie elle-même, ou est-elle désormais simplement une « information » que, entre temps, nous avons mise de côté et qui nous semble dépassée par des informations plus récentes ? » (n° 10). Le chrétien ne peut céder à de tels chantages culturels et de consommation. Cela n’a aucun sens de passer la nuit dans une discothèque, en dansant "en l’honneur des sorcières" et d’aller (peut-être… ensuite) assister à la Messe le matin, en faisant commémoraison des défunts, sans ressentir la contradiction intrinsèque de tout cela. Et non pas tant parce que ces serait un péché « en soi » de se divertir au bal (même si le Curé d’Ars pensait autrement), mais en raison de toutes les conséquences culturelles que cette pratique "de carnaval" exprime et porte en elle. Dans les paroisses, par exemple, on ne peut organiser des fêtes de patronage à l’enseigne d’halloween ! Ni même pour rassurer les parents moralistes qui pensent qu’il est mieux de fêter halloween en paroisse qu’en discothèque ! [...] Le Pape poursuit en ces termes : « Peut-être aujourd'hui de nombreuses personnes refusent-elles la foi simplement parce que la vie éternelle ne leur semble pas quelque chose de désirable. Ils ne veulent nullement la vie éternelle, mais la vie présente, et la foi en la vie éternelle semble, dans ce but, plutôt un obstacle. Continuer à vivre éternellement – sans fin – apparaît plus comme une condamnation que comme un don. Bien sûr, on voudrait renvoyer la mort le plus loin possible. Mais vivre toujours, sans fin – en définitive, cela peut être seulement ennuyeux et en fin de compte insupportable » (ibid. n° 10)… « Alors, que voulons-nous vraiment ? Ce paradoxe de notre propre attitude suscite une question plus profonde : qu'est-ce en réalité que la "vie" ? Et que signifie véritablement "éternité" ? Il y a des moments où nous le percevons tout à coup : oui, ce serait précisément cela – la vraie "vie" – ainsi devrait-elle être. Par comparaison, ce que, dans la vie quotidienne, nous appelons "vie", en vérité ne l'est pas » ( ibid. n° 11). Fuir les questions n’aide pas à trouver les réponses. Dans aucun domaine de la connaissance, et moins encore dans le domaine existentiel, qui est le plus important pour chacun. Vivons ces jours de méditation et de recueillement pour faire sortir les demandes authentiques du cœur, et, en mendiant au Mystère de la vie, de rencontrer une réponse réelle, convaincante, raisonnable et incarnée.

 

Fides

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg