Le pape Benoît XVI, qui connaît de longue date la situation véritable de l'Eglise en France, nous donne des nouveaux évêques dont la mentalité n'est plus celle qui a marqué les générations post-soixantehuitardes. Un changement est donc en cours. Il sera très lent... Ce que nous devons faire, nous, fidèles "de la base", c'est prier pour que ces nouveaux évêques ne soient pas contaminés par une certaine mentalité qui domine encore au sein de l'épiscopat français et qui a été dénoncée par Mgr Gaidon dans son livre "Un évêque français entre crise et renouveau" (éd. de l'Emmanuel). Oui, nous devons prier pour que les évêques nommés par le Saint-Père ne finissent pas par s'"épiscopaliser" au sein de ce que le Cardinal Ratzinger osait appeler "une bureaucratie mitrée". Nous devons aussi nous souvenir que nos évêques - en dehors de ceux qui imaginent une Eglise sans prêtres - n'ont pas la tâche facile. Ils ont à gouverner un clergé vieillissant, souvent désabusé faute d'avoir su conserver les repères spirituels qui furent à l'origine de leur vocation sacerdotale; ils doivent "travailler" avec un clergé ingouvernable, très largement sécularisé au point de donner parfois l'impression qu'il a perdu tout sens de sa propre dignité, un clergé souvent mal ou très insuffisamment formé… On lira le très courageux panorama de la situation actuelle que vient de faire Mgr André-Mutien, Evêque de Namur.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg