Le journal du Vatican l'Osservatore Romano a estimé lundi qu'une décision de justice espagnole ordonnant le retrait des crucifix d'une école publique constituait un acte de « haine antireligieuse ». « Le crucifix ne peut offenser que ceux qui veulent que l'Etat devienne un nouveau Dieu avec un pouvoir absolu sur les âmes », écrit l'auteur de l'article, l'écrivain et journaliste espagnol Juan Manuel de Prada, collaborateur régulier de l'Osservatore Romano. « Il n'échappe à aucune personne en pleine possession de ses moyens que le signe de la croix ne viole aucun droit fondamental », argumente-t-il. « Mais depuis quelque temps l'invocation des droits et libertés est devenue en Espagne un prétexte juridique qui masque un sentiment de haine antireligieuse et de christophobie », ajoute l'Osservatore Romano. L'accusation de « christophobie » (haine du Christ) a également été portée contre la justice espagnole par l'évêque de Tolède (Espagne) Antonio Canizares Llovera, cité lundi par l'agence de presse des évêques italiens SIR.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg