Il faut bien admettre que demander à un fidèle catholique d'assister tous les dimanches à la messe comme elle est célébrée dans les paroisses en ce moment, relève d'une mission impossible. Etre baptisé n'implique pas que l'on soit masochiste. Certes, on répond qu'il faut chercher ailleurs. Mais est-ce forcément mieux ailleurs ? Pas sûr. Et pourquoi devoir chercher ailleurs quand on a la chance d'avoir encore un curé dans la paroisse ? Ce qu'il faudrait surtout, c'est pouvoir trouver normalement une messe normalement célébrée dans n'importe quelle paroisse normalement catholique... sans avoir besoin d'aller chercher ailleurs une célébration un peu plus acceptable que la moyenne des autres célébrations…

 

 

 

Tout de suite après Vatican II, quelques groupes soutenus par des vicaires soixantardisés ont investi les églises avec leurs guitares : il fallait faire des "messes rythmées", car ça allait attirer les jeunes disait-on à l’époque. Il y en a même qui sont venus casser la liturgie - et nos oreilles - avec des batteries : il fallait que l'Eucharistie soit une fête... comme ce fut une garden-party, pensaient-ils, au pied de la croix. Aujourd'hui, à l'église, il n'y a plus ni guitares, ni batteries, ni jeunes, ni "messes rythmées". Les anciens vicaires soixantardisés ont vieilli tout en gardant jalousement des mauvaises habitudes liturgiques du bon vieux temps. Certains ont même abandonné le sacerdoce. A force de vouloir faire la fête... Il ne faut donc pas qu'actuellement celles et ceux qui continuent à aller à la messe malgré le "big bazard" qu'ils ont eu à supporter se sentent gênés d'imposer le commun ou le propre en grégorien au cours d'une messe paroissiale, en suivant les règles de la liturgie. Il faudrait même avoir le courage de surprendre les célébrants en entonnant - sans les avoir prévenus - le chant de l'introït du jour quand ils entrent dans le sanctuaire. Et si le célébrant, après coup, exprime son désaccord ou même sa colère, lui demander les raisons objectives pour lesquelles il s'oppose à ce que Vatican II demande expressément de faire. Enfin, lui demander poliment si son refus du Concile ne serait pas comme le symptôme d'un intégrisme latent. Il y fort à parier que votre Curé préférera que vous chantiez tout le grégorien que vous voulez, plutôt que de passer pour un "intégriste".

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg