20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 14:35

« Quand je contemple l’Enfant-Jésus de la crèche, je pense au « massacre des innocents » et je me sens le devoir de défendre et de protéger les plus petits d’entre les petits, à commencer par les enfants auxquels on refuse le droit de naître et les embryons humains soumis à toutes sortes de manipulations : nous avons tous été des embryons et Jésus aussi ! En contemplant l’Enfant-Jésus de la crèche, je pense qu’en lui, Dieu s’est uni en quelque sorte à toute homme, depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle, révélant l’homme à lui-même et lui dévoilant son éminente dignité ». (Source)

Partager cet article
Repost0

commentaires