23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 08:53

« Les textes liturgiques traduits en langues courantes après Vatican II ont subi des transformations qui ont fait disparaître certaines notions essentielles de la doctrine catholique. L'altération des formules classiques de la prière liturgique ont conduit à faire oublier le sens surnaturel de la révélation chrétienne, à ignorer la notion de grâce, a favoriser une sécularisation des mentalités catholique aussi bien que des rites sacrés. Le résultat est que très peu fidèles savent encore, aujourd'hui, que les textes et les rites liturgiques doivent être utilisés par le prêtre pour parler à Dieu; la plupart croient que la liturgie n'est plus qu'une sorte de scenario permettant au célébrant de se conduire comme un acteur devant son public ».

 

(D'après Paolo Isotta, Il Corriere della Sera, décembre 2008) - Pro Liturgia

Partager cet article
Repost0

commentaires