Le cardinal Camillo Ruini a insisté lundi sur le droit pour l'Eglise catholique d'intervenir dans la vie publique lors de l'entrée en fonction du nouveau président de la République Giulio Napolitano.

 

 

Le cardinal Ruini a réaffirmé l'opposition de l'Eglise à l'avortement « qu'aucune circonstance ni loi humaine ne pourra jamais justifier », ainsi qu'à toute reconnaissance juridique d'unions autres que le mariage, réclamée par une partie de la coalition de gauche qui s'apprête à gouverner l'Italie. « Nous savons bien que notre engagement est souvent mal toléré et est perçu comme une intrusion indue dans la libre conscience des individus et l'autonomie de l'Etat, mais nous ne pouvons nous taire ou atténuer notre position », a déclaré le cardinal Ruini, devant la conférence épiscopale italienne réunie au Vatican pour sa 56ème assemblée générale. Il a répété les termes du télégramme du pape au nouveau président, souhaitant que M. Napolitano fonde son action sur « le socle des authentiques valeurs humaines et chrétiennes qui constituent l'admirable patrimoine du peuple italien ».

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg