R. Venez, chantons le mystère de l'amour,
Il est grand au cœur du Père,
Il transperce le cœur du Christ,
Il est effusion de l'Esprit.

 

1. Elle s'avance appuyée sur son bien-aimé,
Celle qui monte du désert.
Il lui donne la manne cachée
Et la nourrit de ses baisers.
Il a déchiré le voile et montré son visage
Il a prononcé son nom.

2. J'étais endormie, mais mon cœur veillait,
C'est la voix de mon bien-aimé.
Il se tient à la porte et il frappe,
Ouvre-moi ma sœur, mon amie.
Ouvre-moi ma colombe.
J'ai rempli ma lampe d'huile car voici mon bien-aimé.

3. Une seule est ma colombe, ma parfaite,
Elle est l'unique de sa mère.
Les filles de Juda, la voient et la proclament bienheureuse.
Tu es belle, mon amie,
Tu es bénie dans les femmes, fille de Jérusalem.

4. Pose-moi comme un sceau sur ton cœur,
Comme un sceau sur ton bras,
Car l'amour est fort comme la mort, 
La mort de l'Agneau immolé.
Le buisson ardent de l'amour brûle au cœur de l'Eglise
Qui couronne les époux.

 


 

© Communauté du Lion de Juda et de l'Agneau Immolé (1983)

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg