« Les loups chassent en meutes. Et c'est toujours lorsqu'ils voient une bête blessée qu'ils s'acharnent. Cet acharnement se fait souvent lorsque la nuit tombe et que la pauvre victime fatigue déjà. Il se fait en meutes aussi tant ils ont peur. Notre Pape Benoît XVI souffre actuellement. Après avoir été durement éprouvé par l'affaire Williamson et tout ce qui s'en est suivi, on l'attaque aujourd'hui pour cette affaire d'avortement d'une fille de 9 ans et demain, ça sera sur une autre. La technique classique de l'acharnement des loups. Derrière tous ces événements, il faut rechercher maintenant, je pense, ceux qui ont été les déclencheurs de tout. Ils ont travaillé dans l'ombre et aujourd'hui, ils se sont retirés faisant croire par là, qu'ils n'ont jamais existé. Le simple fait de se rendre compte qu'ils font en sorte de ne jamais avoir existé doit nous alerter : c'est la marque même du diable. Ainsi, en les recherchant, vous trouverez le diable et peut être même que l'on pourra apercevoir ses yeux. Ne vous trompez pas, il est là qu'il rôde, il a comme toujours eu comme objectif de réduire en cendres l'Eglise. Ainsi, il fait feu de tout bois pour combattre par tous les moyens l'Eglise catholique donc le Pape. Là encore, c'est conforme aux évangiles. Reprenons. Dans l'affaire Williamson, d'où est venu le coup initial ? L'interview a été faite par la télévision suédoise 3 mois avant les faits. Ainsi donc, lorsque l'information comme quoi le Pape lèverait les excommunications des évêques de la FSSPX, il existe un fin limier quelque part dans un journal allemand comme le Spiegel, qui a passé ses nuits à rechercher toutes preuves compromettantes d'un des évêques. Nous ne connaissons pas son nom, mais le diable le connaît. Cette personne s'est dépêchée de donner cette bonne feuille à des personnes capables de propager la nouvelle et puis, il s'en est allé. Il avait certainement les yeux du diable à ce moment. Dans l'affaire de cette pauvre petite fille de 9 ans, le déclencheur semble beaucoup facile à trouver. Cependant, il y a d'abord le violeur. Comment est-ce possible de violer une petite fille de 9 ans ? Pourtant, vous remarquerez que personne ne s'intéresse au violeur dans la presse, il a déjà disparu. Au Moyen-Age, on l'aurait accroché à un crochet de boucher et on l'aurait coupé membre par membre. De nos jours, il est tranquille, certainement est-il dans une de ces prisons de luxe pour violeurs que l'on nomme hôpital psychiatrique. Avait-il les yeux du diable aussi à ce moment-là ? Certainement. Benoît XVI a écrit une longue lettre aux évêques expliquant sa souffrance et ses craintes. Cette lettre est encore prophétique. Il faut craindre en effet que ses craintes se réalisent. La scission de l'Eglise est probable. Il y aura d'un côté ceux qui refuseront de souffrir face à la vindicte médiatique et ceux qui resteront courageux et fidèles, face à la tempête, à la foi catholique enseignée depuis 2000 ans ».

 

Source

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg