Mgr Mario De Gasperín, Evêque de Santiago di Querétaro, en la Solennité de l’Annonciation du Seigneur, mercredi 25 mars, et date de la « Journée de l’enfant à naître », a présidé une messe à l’occasion de l’ouverture de l’église sanctuaire de la Vie, une chapelle rattachée à la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus. Outre l’évêque, étaient présents : don Jorge Valencia, responsable de la nouvelle église sanctuaire pour la Vie ; don Jaime Gutiérrez Jiménez, président de la Commission diocésaine pour la famille, la jeunesse et les laïcs ; plusieurs prêtres des paroisses du doyenné de Santiago et de nombreux fidèles.

 

Pendant l’homélie, Mgr de Gasperín a affirmé que « la vie humaine qui commence dans le sein d’une femme n’a pas de fin mais continue dans l’éternité ». Particulièrement en ce moment, où « la vie humaine est menacée par tant d’agressions et où son sens et sa valeur sont minimisés et foulés, il est nécessaire de revenir à cette source de vie et de dignité de tout être humain qu’est le sein de Marie, au mystère de sa maternité ». « Adopter un enfant ou sauver une vie –a continué l’évêque- signifie nous comparer à Dieu, étendre sa paternité sur le monde. Partager la vie signifie imiter Dieu, qui a envoyé son Fils au monde pour que ‘nous ayons tous la vie en abondance’, sans négociations ». Il a ensuite rappelé que “toute vie humaine doit être toujours défendue : celle de l’enfant à naître, celle dans le sein maternel, celle de la femme enceinte, celle du nouveau-né, celle du faible et du malade, celle de la personne âgée, et même celle du criminel, comme Dieu a protégé la vie du fratricide Caïn ». « Notre Dieu est un Dieu aimant la Vie », c’est pourquoi les catholiques « sont le peuple de la vie et pour la vie. C’est notre vocation, notre honneur et notre fierté ». Au sujet de la nouvelle église sanctuaire de la Vie, l’évêque a affirmé qu’« elle entend être un lieu où l’on honore, respecte, loue et défend la vie ; où l’on pleure aussi la vie frustrée ou perdue et où l’on expérimente la miséricorde, le pardon et la paix. Elle entend être un chant à la vie ; une lumière qui allume l’espérance dans une vie pleine pour tous ». Au terme de l’homélie, Mgr De Gasperín a béni l’image de la Vierge de Guadalupe placée dans l’église située au centre historique de la ville de Santiago di Querétaro.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg