Mgr Mario De Gasperín, Evêque de Santiago di Querétaro, en la Solennité de l’Annonciation du Seigneur, mercredi 25 mars, et date de la « Journée de l’enfant à naître », a présidé une messe à l’occasion de l’ouverture de l’église sanctuaire de la Vie, une chapelle rattachée à la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus. Outre l’évêque, étaient présents : don Jorge Valencia, responsable de la nouvelle église sanctuaire pour la Vie ; don Jaime Gutiérrez Jiménez, président de la Commission diocésaine pour la famille, la jeunesse et les laïcs ; plusieurs prêtres des paroisses du doyenné de Santiago et de nombreux fidèles.

 

Pendant l’homélie, Mgr de Gasperín a affirmé que « la vie humaine qui commence dans le sein d’une femme n’a pas de fin mais continue dans l’éternité ». Particulièrement en ce moment, où « la vie humaine est menacée par tant d’agressions et où son sens et sa valeur sont minimisés et foulés, il est nécessaire de revenir à cette source de vie et de dignité de tout être humain qu’est le sein de Marie, au mystère de sa maternité ». « Adopter un enfant ou sauver une vie –a continué l’évêque- signifie nous comparer à Dieu, étendre sa paternité sur le monde. Partager la vie signifie imiter Dieu, qui a envoyé son Fils au monde pour que ‘nous ayons tous la vie en abondance’, sans négociations ». Il a ensuite rappelé que “toute vie humaine doit être toujours défendue : celle de l’enfant à naître, celle dans le sein maternel, celle de la femme enceinte, celle du nouveau-né, celle du faible et du malade, celle de la personne âgée, et même celle du criminel, comme Dieu a protégé la vie du fratricide Caïn ». « Notre Dieu est un Dieu aimant la Vie », c’est pourquoi les catholiques « sont le peuple de la vie et pour la vie. C’est notre vocation, notre honneur et notre fierté ». Au sujet de la nouvelle église sanctuaire de la Vie, l’évêque a affirmé qu’« elle entend être un lieu où l’on honore, respecte, loue et défend la vie ; où l’on pleure aussi la vie frustrée ou perdue et où l’on expérimente la miséricorde, le pardon et la paix. Elle entend être un chant à la vie ; une lumière qui allume l’espérance dans une vie pleine pour tous ». Au terme de l’homélie, Mgr De Gasperín a béni l’image de la Vierge de Guadalupe placée dans l’église située au centre historique de la ville de Santiago di Querétaro.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg