Envoyé par le Pape à Aoste pour célébrer le 900ème anniversaire de la mort de Saint Anselme, le cardinal Biffi a fait une lectio sur l'inséparabilité entre la foi et la raison. 
Il a tonné contre les « prophètes du néant » et a défendu Benoît XVI après les attaques intra et extra ecclésiales des dernières semaines : c'est au Pape que revient toujours le dernier mot pour les questions d'Église, celles liées à la foi, parce que c'est lui qui est toujours « le point naturel de référence, l'ultime jugement incontestable dans le discours pastoral » :

 

 

Le Cardinal Giacomo Biffi parle à nouveau, après des années de silence. Et il défend de toutes ses forces le pape Benoît XVI, attaqué à plusieurs reprises par « beaucoup de prophètes du néant ».

Il le fait en s'appuyant sur l'archevêque de Canterbury Saint Anselme, le jour où l'Eglise rappelle sa mort survenue en 1109. 
En qualité d'envoyé spécial du Pontife, Mgr Biffi a présidé aujourd'hui dans la cathédrale d'Aoste la messe à l'occasion de la célébration du 900ème anniversaire de la mort de Saint Anselme.
Depuis 2004, quand il a quitté pour raison de limite d'âge le siège archiépiscopal de Bologne, le Cardinal n'a plus exposé ses réflexions en public, à part quelques publications et la prédication des exercices spirituels 2007 du pape (pour le Carême). Aujourd'hui, il décoche des attaques implicites, mais dures, à ceux qui, y compris à l'intérieur de l'Eglise, n'ont pas épargné les critiques contre les récentes positions de Benoît XVI. 
« Ne perdez jamais de vue la fonction de base, et irremplaçable du Siège de Pierre » a dit Mgr Biffi, rappelant la parole de Saint Anselme durant son apostolat en Angleterre. Saint Anselme est resté « seul » comme apparemment semble rester seul, aussi, devant certaines positions de quelques évêques, le pape actuel.
« Anselme - explique le Cardinal dans son homélie - sait qu'à Pierre et à ses successeurs (et pas à d'autres) Jésus a dit : « Confirme tes frères » ; il sait qu'à Pierre et à ses successeurs (et pas aux divers opinionistes de la sainte doctrine, tout savants et géniaux qu'ils soient) Jésus a promis : « Tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu dénoueras sur la terre sera dénoué dans les cieux » ; il sait qu'à Pierre et à ses successeurs (et pas à un quelconque collège ecclésiastique ou culturel) Jésus a donné le devoir de faire paître son troupeau tout entier. « Nous non plus, nous ne devons jamais l'oublier : le Siège Apostolique est toujours le point de référence naturel, le jugement ultime pour chaque problème qui concerne la Vérité révélée, la discipline ecclésiale, l'adresse pastorale à choisir ». Le message de l'archevêque de Canterbury est encore actuel, « en ces temps si souvent amenés à écouter, depuis les chaires les plus variées, la voix assurée de tant de prophètes du néant et les discours des laudateurs satisfaits d'un destin humain sans plausibilité, sans signification, sans espérance ». L'ex-évêque de Bologne prend aussi en ligne de mire ceux qui « jugent foi et raison » comme « deux formes de connaissance incompatibles entre elles et entièrement alternatives ».
« Dans la culture d'aujourd'hui, conditionnée et dominée par un subjectivisme absolu s'affirme aussi une vision pessimiste de la connaissance humaine naturelle. L'homme (beaucoup le pensent) n'est en mesure d'atteindre aucune Vérité, qui ne soit provisoire et intrinsèquement relative. Lorsqu'il s'agit des questions qui comptent - sur nos origines, sur les fins ultimes de l'homme, sur une quelconque raison persuasive à notre existence - les certitudes d'aujourd'hui sont tournées en dérision et même culpabilisées. Les questions les plus sérieuses, lorsqu'elles ne sont pas censurées par les diverses idéologies dominantes, ne sont permises que comme précédent et impulsion à la prolifération des doutes ».

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg