A la suite de Romano Guardini, le Cardinal Ratzinger a souvent insisté sur les trois dimensions essentielles qui garantissent l'existence d'une liturgie dont peuvent véritablement bénéficier tous les fidèles. La liturgie doit avoir une dimension cosmique lui permettant d'unir toute la création dans la louange que l'Eglise adresse au Créateur, une dimension historique lui permettant de prendre en compte la croissance de l'Eglise qui s'est faite au cours des siècles, et une dimension mystérique lui permettant de signifier ce qui dépasse les seules capacités de l'intelligence humaine. Lorsqu'une de ces composantes est oubliée ou rejetée, on en arrive ces liturgies de type do-it-yourself qui se caractérisent par : - le rejet des normes rituelles qui sont alors remplacées par l'arbitraire des célébrants ou des équipes liturgiques, - le rejet de la répétition des rites qui est alors remplacé par tout ce qui peut signifier le désir d'indépendance et d'autonomie vis-à-vis de l'enseignement de l'Eglise, - le rejet de ce qui est établi par la Tradition, qui est alors remplacé par des créations éphémères et factices.

 

L'homme ne peut être lui-même qu'à travers un principe de réception et de participation - participation à ce qu'il a reçu -. Pour cette raison, celui qui fuit une relation de soumission à la Tradition devient nécessairement un tricheur. Les célébrations liturgiques marquées par la tricherie sont malheureusement devenues habituelles : elles sont condamnées à n'être que le signe d'une décadence culturelle, et ceux qui en sont les auteurs, les vecteurs ou les participants, s'enferment dans un système qui, à court terme, n'a aucun avenir et ne laissera aucune trace.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg