C’est la grande mode du moment : utiliser des mots ou des sigles permettant de "maquiller" le vrai sens d’un mot… Afin de ne pas nous laisser surprendre, le Conseil Pontifical pour la Famille a réuni plus de 70 spécialistes - psychologues, théologiens, juristes, philosophes et scientifiques - pour publier ce lexique sur les termes ambigus et controversés sur la famille, la vie et les questions éthiques.


 

 


"Donner des repères éthiques, éclairer les psychologies, situer le contexte

juridique ou social, dévoiler la manipulation du langage, comprendre les positions

de l’Église, telle est la valeur inestimable de cet ouvrage qui va au-delà

des définitions et des mots. Chacun pourra ainsi soutenir une culture de vie,

dans la sphère familiale, sociale et politique qui est la sienne."

(Conseil Pontifical Pour La Famille)

 

 


 

 

LES "MOTS MAQUILLES" : QUELQUES EXEMPLES...

 

- Un exemple assez frappant concerne le terme « I.V.G. ». Aujourd’hui, médecins et médias préfèrent utiliser le sigle « I.V.G. » plutôt que de dire entièrement l’expression « Interruption Volontaire de Grossesse » ou encore de décliner cette expression en 
« avortement » qui peut être aussi traduit par le simple mot de « meurtre ». Le fait de dire « I.V.G. » passe beaucoup mieux à la télé et dans les journaux que de dire le mot « meurtre », c’est sûr ! Pour ceux qui aiment les sigles, il serait préférable d’utiliser le vrai sens que le Professeur Lejeune lui-même en donna, à savoir une « Interruption de Vie Gênante ». 


- Un deuxième exemple est le terme « I.M.G. ». Une « Interruption Médicale de Grossesse » signifie tout simplement tuer un enfant malade ou handicapé (possible jusqu’à 9 mois en France !). Comme à son habitude, un médecin préfèrera utiliser le terme « I.M.G. » plutôt que de demander directement à une maman si elle est d’accord ou non pour tuer son enfant !

- Un troisième exemple est l’expression du « Droit de mourir dans la dignité ». C'est une expression utilisée par les personnes revendiquant l'euthanasie dans le but de légitimer cet acte au nom de la liberté individuelle…

commentaires

Mulan 30/01/2011 22:43



Sachez que certaines tribus indigènes pratiquent l'inceste, et même ne s'accouplent qu'en famille ! Vous voyez bien que la "loi morale naturelle" est une pure illusion à laquelle vous tentez de
vous accrochez pour justifiez vos propos. Quand à "l'être humain à part entière", j'ai répondu à la question, en vous disant que la frontière était trop floue pour que quiconque puisse se vanter
de pouvoir la définir (même vous !). Vous parlez de mon irrationalité, moi je parle de prudence ! Dans un monde où tout n'est que mouvement perpétuel, il est difficile d'avoir de prétentieuses
certitudes comme celles que vous étalez ! D'ailleurs vous déformez totalement mes propos, je n'ai jamais dit que la vérité n'existait pas ! Seulement il existe plusieurs vérités, mais apparemment
dans votre entêtement vous n'en reconnaissez qu'une, celle de dieu bien entendu ... Mais il existe bien d'autres vérité qui sont tout aussi valables que la vôtre, mais je doute que vous puissiez
l'admettre, quel dommage pour vous ... Vous êtes semblables à ces gens aux oeillères, contemplant leur petit nombril et ne sachant pas regarder le monde dans son intégralité ! Vous
dites qu'aimer une personne c'est lui dire la vérité, c'est tout à fait vrai, seulement parfois la vérité c'est aussi avouer qu'il n'y en a pas qu'une, c'est laisser le choix aux personnes qu'on
aime de choisir leur vérité! Vous dites que je ne différencie pas le mal du bien, comme si le monde était manichéen : d'un côté les gentils cathos, de l'autre les méchants athées et agnostiques
qui ne croient pas en votre dieu chéri ... Sachez qu'on peut parfois trouver du mal dans le bien et du bien dans le mal, et ce n'est pas irrationnel d'avouer qu'aujourd'hui nous sommes dans un
monde où ce que l'on croyait certain s'ébranle, les doutes nous permettent d'avancer, prenez la méthode de DESCARTES qui lui était rationnel !!! Quand à cette discussion elle devient ridicule :
vous me rabâcher sans cesse mon irrationalité, avez vous un problème avec la rationalité, car vous n'avez que ça à la bouche ! Deux de mes oncles sont prêtres, et croyez moi leur discours est
beaucoup plus ouvert, intelligent et convaincant ! Vous parlez de miséricorde "infinie" du seigneur, et bien ce qui est sûr c'est votre esprit lui est fini, arrêté, borné. Pour avoir souvent pris
du plaisir à participer à des discussions avec des chrétiens, je peux vous dire que vous êtes le premier qui m'exaspère à ce point, tant vous êtes fermés aux opinions qui sont différentes de vous
! Ce n'est pas parce que je pense différemment que je suis dans le pêché et que ma salvation viendra de dieu !!!!!!



Admin 31/01/2011 10:59



Non, vous ne répondez pas à la question. De mon côté, j’y réponds scientifiquement avec l'existence du génome unique dès la fécondation. Si
vous étiez prudente – puisque selon vous la frontière est floue – vous devriez être pour l’interdiction absolue de l’avortement. Vous êtes incapable de nous dire à partir de quand la personne
humaine « à part entière » commence mais vous êtes pour l’avortement. On peut difficilement être plus irrationnel.


 


La rationalité n’est pas un mouvement perpétuel. La Loi Morale naturelle découle de cette rationalité.


 


« C’est laisser le choix aux personnes de choisir leur vérité »


Vive le relativisme, nouvelle dictature de ce siècle. Si demain je vous dis que la personne humaine n’existe pas avant ses 18 ans, j’espère
que vous me laisserez le « choix personnel » pour massacrer une personne de 17 ans. C’est « ma » vérité. Si vous ne la partagez pas, c’est votre problème. Voilà actuellement
votre niveau intellectuel d’argumentation. Élevez le débat, ça devient lourd.


 


Oui, Descartes était rationnel. C’est pour cela qu’il croyait en Dieu.


 


Mon esprit ne supporte pas l’irrationalité. C’est peut-être à cause de cela que vous êtes incapable de répondre à mes questions ;
incapable de lancer une disputatio intelligente ; incapable de me contredire avec des contre-arguments. Si vous voulez défendre votre « vérité », il va falloir me prouver
que cette dernière est rationnelle. De mon côté, je tiens à ma rationalité.


 


Puisque vous êtes "ouverte" à toutes les "vérités", que vous n'avez pas "d'oeillères" et que vous ne regardez pas le monde avec votre
"nombril", j'espère que vous défendez mordicus l'inceste, la polygamie, la lapidation et l'anthropophagie. Certaines tribus anthropophages ont pour "vérité" de manger les morts. D'autres
civilisations ont pour "vérité" de lapider les femmes adultères. Soyez logique avec votre idéologie du "chacun à sa vérité". Si vous ne voulez pas défendre la lapidation (vérité islamique), j'en
conclurai que vous êtes vous aussi "entêtée" dans vos certitudes et incapable de regarder le monde dans son "intégralité".



Mulan 30/01/2011 00:11



Je ne suis pas une nature humaine, je suis un être humain qui appartient à la nature humaine, la nuance est subtile mais primordiale ! Si vous étiez rationnel, vous sauriez que nous
avons tous une morale différente, il suffit pour cela de comparer les différentes morales des différentes civilisations ! Même s'il y a des similitudes, la variation qui s'opère entre les
différentes morales prouve bien que la morale n'est pas naturelle, car si 'elle l'était elle serait innée, instinctive et nous aurions tous la même, ce qui n'est pas du tout le cas !! Pour ce qui
est du statut de la personne, j'entendais statut au sens juridique, ce que vous auriez compris si vous aviez jetez un coup d'oeil sur mon lien ! En ce qui concerne la question de l'être humain "à
part entière", vous devez savoir, si vous êtes rationnel et renseigné, que c'est encore aujourd'hui une question qui est sujette à caution et qui suscite la polémique !! Pour finir, vous dites
que la nature humaine est rationnelle ... et bien pas tant que ça : voyez-vous, les limites et la définition même de ce qui fait ou non la nature humaine est encore flou, et des dizaines de
groupes de recherches travaillent sur ce sujet. Vous vous vantez d'être rationnel, mais vous ne faites qu'avancer des arguments qui sont soit faux, soit trop controversés pour être crédible. Vous
dites que "la charité doit se conjuguer avec la vérité", mais qui peut prétendre connaître la vérité ? De quelle vérité s'agit-il ? Celle de dieu (qui n'a de valeur que pour les cathos) ? est-ce
rationnel d'invoquer LA vérité, quand on a même pas l'ouverture d'esprit nécessaire pour espérer même y accéder ? 


PS : c'est à cause de gens comme vous que je suis convaincue que dieu n'existe pas, vous parlez de la miséricorde de dieu mais votre discours transpire la méchanceté, la sévérité et le manque
d'indulgence. Je croyais pourtant que le message du christ était un message d'amour et de main tendu vers l'autre malgré les différences ... Vous venez de me prouver le contraire !



Admin 30/01/2011 12:50



Le manque d’indulgence ? La Miséricorde de Dieu est pourtant infinie. Je n’ai aucune haine envers les personnes, seulement envers le
péché. Je suis rationnel : aucune civilisation approuve l’inceste. Cela prouve qu’une Loi Morale naturelle existe. Il y a une seule morale pour l’humanité entière. Cette morale est inscrite
dans le cœur de chaque être humain. Le péché a pu déformer cette morale dans les consciences, voilà pourquoi il peut y avoir des « variations » comme vous nous le dites. Ceux qui
soutiennent que l’avortement n’est pas un meurtre en est un exemple.


 


C’est le "juridique" qui fait la personne à part entière, c’est ça ? Je note que vous n’avez
pas répondu à ma question. Preuve que vous nagez dans l’irrationnel le plus abject. De votre côté, on ne sait toujours pas à partir de quand la personne humaine « à part entière »
existe vraiment. Voter des lois alors que la question suscite - comme vous le reconnaissez - la « polémique » n’est pas très rationnel. Une loi qui est sujette à caution et qui ne
repose pas sur une certitude scientifique n’est pas rationnelle. C’est tellement vrai qu’aucun pays n’est d’accord pour nous dire à partir de quand une personne humaine « à part
entière » existe (même au niveau juridique !). Preuve que l’irrationalité et l’hypocrisie ne sont pas de mon côté. Il n’y a même pas besoin d’aller en dehors de France pour être hypocrite.
Sachant que l’IMG est possible jusqu’à la dernière seconde avant l’accouchement, on se demande pourquoi l’IVG est limitée à 12 semaines. Si l’IMG n’est pas un meurtre, pourquoi l’IVG en serait-il
un à partir de 12 semaines et 1 jour ?


 


 


« Qui peut prétendre connaître la vérité ? »


C’est vrai, « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ». S’il n’y a pas de vérité, alors tout est relatif. S’il n’y a
pas de vérité, alors vous êtes incapable de faire une différence entre une "Mère Teresa" et un "Hitler". Car si vous faites une différence entre ces deux personnes, vous sous-entendez pas là que
l’une est plus « vraie » que l’autre ; que l’une est plus proche de la « justice », du « bien » et de la « miséricorde » que l’autre. La Vérité est
une Personne (le Christ) qui a en elle la plénitude de la Justice, du Bien et de la Miséricorde pour les hommes. Si pour vous la vérité n’existe pas, alors tout est relatif et vous êtes obligé de
mettre au même niveau le mal et le bien, l’injuste et le juste, etc. Si non, à partir de quoi vous référencez-vous ?


 


 


« je suis convaincue que dieu n'existe pas »


Je ne suis pas là pour vous contraindre à croire ou pas en Dieu. Vous êtes libre de votre salut et de votre bonheur éternel. Le catholicisme
est la religion de la liberté. Oui, le message du Christ est un message d’amour. Mais vous oubliez qu’aimer une personne, c’est lui dire la vérité. Mentir à une personne n’est pas très
charitable.


 


 


Dans l'Evangile, la femme adultère a reconnu son péché. Il n'y a eu aucune condamnation du Christ ; que Sa Miséricorde infinie.


Idem pour l'Eglise aujourd'hui. Elle ne fait aucune condamnation. Elle demande juste à l'humanité pécheresse de reconnaitre ses
péchés.



Mulan 29/01/2011 18:45



Et je connais des catholiques qui ont la même position que moi. Vous parlez de loi morale naturelle, c'est un contre sens : une loi morale ne peut par définition pas être naturelle, la moralité
est une invention de l'homme qui ne s'applique pas à la nature, ou alors expliquez moi comment ? Je conçois très bien qu'il y ait des gens en défaveur de l'avortement et de l'euthanasie, mais de
là à qualifier les personnes qui les pratiquent de criminelle, il y a un gouffre... Vous dites "tuer un enfant" là encore vous manipulez le langage, un embryon ou un foetus est un être humain
en devenir, et n'a pas acquis le statut d'être humain à part entière (cf : http://www.droit.univ-paris5.fr/cddm/modules.php?name=News&file=article&sid=10) . Bref, nous
sommes sur un désaccord d'ordre idéologique que rien ne pourra régler. Ce qui me fait tout de même de la peine, c'est le mépris, le condescendance, et sévérité (pour ne pas dire méchanceté) avec
laquelle vous traitez les personnes qui utilisent l'IVG et l'eutanasie. Savez-vous parfois dans quelle détresse sont ces personnes ? Connaissez-vous leurs motifs ? Ne pensez vous pas qu'elles
aussi ont le coeur brisé d'avorter la vie de leur foetus ? Croyez-vous qu'elles n'ont pas de remords ? Et pour l'euthanasie, laisseriez vous une personne souffrir l'enfer, quand elle est abrutie
au fond de son lit, la mort déjà dans les yeux, et que le seul bonheur qu'elle ose encore espérer est de pouvoir partir en paix ? La seule chose que je déplore est le manque
d'indulgence vis à vis de ces personnes qui souffrent et qui sont bien souvent dans le plus profond chagrin.



Admin 29/01/2011 20:26



Si un catholique est pour l’avortement, alors il ne peut pas se dire catholique. C’est un peu comme si un athée me disait que Dieu existe. Je
ne condamne personne. J’invite au contraire les personnes qui sont tombées dans le péché à demander la Miséricorde infinie du Seigneur pour être en paix. L'Eglise ne
condamne pas les personnes mais les actes. La charité doit se conjuguer avec la Vérité. Et puis contrairement à vous, je tiens à ma rationalité. Votre discours est complètement irrationnel. Un
« être humain en devenir » ne veut absolument rien dire. A partir de quand mettez-vous la limite pour lui donner le statut de "personne" ? Dès la conception
comme l’Eglise nous l’enseigne ? à 6 mois ? 9 mois ? 3 ans ? 20 ans ? 50 ans ? 90 ans ? Si vous vous prétendez rationnelle, donnez-moi la date précise d’un être
humain « à part entière ». De mon coté, c’est précis, car scientifiquement reconnu par son patrimoine génétique unique. Dès la fécondation, la personne humaine
existe. Vous avez raison, les personnes souffrent après un avortement : preuve supplémentaire pour dire que l'avortement est un véritable drame : un drame pour le bébé mais aussi un drame pour la
maman qui doit souffrir le syndrome.


 


 


Vous n’êtes pas une « nature humaine » ? La Loi Morale Naturelle découle de votre propre nature humaine... qui
est rationnelle.



Mulan 29/01/2011 14:48



Considérez, Madame ou Monsieur, qu'il existe dans ce monde beaucoup de personnes qui n'ont pas votre foi, et qui n'ont pas besoin de la religion pour donner du sens à leur vie. Dans cette
optique, ils sont libres de faire leur choix, interrompre leur grossesse ou mettre fin à leur vie. Ce que vous ne semblez pas avoir compris, c'est qu'aujourd'hui l'homme souhaite vivre dans la
dignité, et la dignité c'est de pouvoir choisir quand et dans quelles conditions mourir ou avoir un enfant ! Vous parler de "meurtre", c'est vous qui manipulez le langage !! Il s'agit avant tout
d'un choix ! Mais comment pouvez vous être objective, vous qui semblez si borné dans votre religion ?? La vérité n'est pas en Dieu, elle est en l'homme.



Admin 29/01/2011 17:27



Ce n'est pas une question de foi ; cela appartient à la Loi Morale Naturelle. Je connais des athées qui ont la même position que moi sur l'avortement. Le choix de tuer un enfant innocent fait de
vous un criminel.



Rebecca 17/12/2006 14:29

C'est terrible ! C'est fou ce que nous pouvons être manipulés par notre société ! Nous commettons crimes sur crimes et ça parait normal ! Je suis écoeurée...

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg