8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 22:00

Devant une assemblée d'évêques canadiens, notre pape a adressé des reproches aux dirigeants catholiques favorables au « mariage » homosexuel et à l'avortement. « Au nom de la tolérance, votre pays a fait la folie de redéfinir le concept d'époux et au nom de la liberté du choix, il est confronté chaque jour à la destruction d'enfants non-nés. Lorsqu'on ignore le projet divin du Créateur, la vérité sur la nature humaine s'évanouit ».  leur a-t-il déclaré.

Benoît XVI a aussi insisté sur le respect de la dignité de l'homme et des droits inaliénables qui en découlent. « Ces droits sont inaliénables parce que l'homme les possède par nature et parmi ces droits, il convient de mentionner, avant tout, le droit à la vie dans toutes les phases de son développement et le droit à former une famille fondée sur les liens de l'amour et de la fidélité établis par le mariage entre un homme et une femme, droit qui doit être protégé et aidé. »

Partager cet article
Repost0

commentaires