Le théologien de la Maison pontificale, le Père Wojtciech Giertych, regrette la résistance du monde contemporain à respecter la "loi naturelle". Il s’exprimait le 14 février 2007 lors du congrès sur "les problèmes et les perspectives de la loi morale naturelle", organisé à l’Université pontificale du Latran avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

 
 
 
 
 
Dans son intervention sur l’application de la loi morale naturelle, Wojtciech Giertych a critiqué l’actuelle "faiblesse épistémologique" autour des concepts éthiques, qui mène à mettre de côté le "vrai bien" pour l’homme. Et de déplore qu'avec la naissance d’une nouvelle éthique, des concepts traditionnels comme "vertu morale", "loi morale", "virginité", "parents", "chasteté", "péché", "nature", "commandements", "persévérance", disparaissent du langage.
 
Parallèlement, émergent d’autres concepts comme "droit à la mort", "liberté culturelle", "égalité de genre", "droits de la reproduction", "olisme", "tolérance", "homophobie", qui sont révélateurs de changements sociaux profonds. Ainsi, les droits de la reproduction s’étendent jusqu’à inclure aussi l’avortement et la contraception, le concept de famille s’élargit aux couples homosexuels. "C’est un changement linguistique confus et dangereux", a prévenu le théologien polonais.
 
Il a estimé que l'on est désormais en face d'un déclin rapide de l’appréciation des vérités morales de base et de la capacité à voir ce qui est évident et au nom de quoi ça l’est. Wojtciech Giertych s’est aussi demandé si l’approbation sociale et politique des lois en faveur des mariages homosexuels, de l’adoption d’enfants par des homosexuels, du divorce, de la contraception, de l’avortement, de l’euthanasie et de la manipulation d’embryons et les théories du laisser-faire n’arriveraient pas finalement à un point d’absurdité totale, provoquant en contrecoup un retour désespéré à la rationalité en éthique.
 
Pour le dominicain, il y aura finalement un retour à l’éthique ou alors s’instaurera progressivement une forme de fondamentalisme séculaire. "Sans le respect du droit naturel, le monde occidental changera la structure de la société", a-t-il déclaré à l’agence italienne Ansa. "Avec des effets catastrophiques pour l’humanité".

commentaires

éric 19/02/2007 01:45

Oui, ce commentaire est très net, mais malheureusement peu écouté par les puissants de notre monde, et surtout de MOINS en MOINS écouté....En revanche le monde musulman est écouté et obéi dans sa pratique de la morale naturelle. C'est le mystère de notre époque. Les chrétiens défenseurs d' une loi naturelle sont moqués, mais pas les musulmans...Pourquoi ?
Merci de l'avoir retranscrit!

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg