Dans une société qui cherche à nous imposer de garder notre foi uniquement dans la sphère privée, il est difficile de rester des chrétiens responsables. La dérive morale à laquelle nous assistons depuis quelques décennies rend parfaitement irresponsables l'homme et la femme du XXIème siècle. Sous prétexte de "liberté", on fait sauter l'ensemble des repères qui structurent l'individu, la société, l'humanité. A l'adolescent, on laisse sous entendre qu'il a une "liberté" sexuelle, qu'il doit se faire ses propres expériences. On lui présente la contraception (cf : Non à la contraception...) comme étant l'outil indispensable de son développement pour ensuite devenir un adulte accompli. En fait, on ne fait que le déresponsabiliser. Il ne perçoit plus la gravité et la grandeur de la sexualité humaine. Elle devient un outil de plaisir égoïste. De plus, du point de vue de son développement affectif, cette "liberté" est destructrice. Dans la revue "Balise", que les Scouts d'Europe ont peut-être vu passer, un excellent article du Père Manaranche s'intitulait "accordez vos violons". Il insistait sur l'importance de la chasteté avant le mariage et ce, en particulier pour des fiancés. Et il comparait le jeune couple en formation à un orchestre. Le mariage étant le concert, les fiançailles sont le moment où l'on accorde les instruments. Pour accorder les instruments d'un orchestre symphonique, on commence par ceux qui font moins de bruit, puis on monte en puissance peu à peu pour finir par les cuivres qui a eux seuls peuvent couvrir le reste et les empêcher de s'accorder s'ils ne l'on pas fait avant. Et bien au sein du couple, la sexualité c'est les cuivres, et s'il on n’a pas accordé le reste avant, cela risque d'être plus difficile ensuite.



 

Chez les jeunes, il en est de même. L'adolescence est la période difficile par excellence, mais aussi la période primordiale de la vie du futur adulte. On se découvre et l'on ne doit pas hypothéquer tout cela en grillant les étapes. Un adolescent responsable fera un adulte responsable. Si le Christ a tenu à ce que l'union de l'homme et de la femme soit consacrée par un sacrement ce n'est certainement pas par hasard. Il a tenu à sacraliser l'union d'un homme et d'une femme, en lui donnant comme finalité la transmission de la vie, la fondation d'une famille, et la sanctification des époux. Mais ce doit être un acte responsable, d'adultes responsables (cf : +). Actuellement, on nous laisse croire que toute union est légitime, qu'aucune union n'est définitive. Finalement, mariage et assimilés deviennent des contrats de bail renouvelable ou non. Et pour couronner le tout, on permet même à ceux qui auraient fait "erreur" de détruire l'éventuel fruit de cette union. En définitive, on nous inculque le fait que toute situation est réversible et que sous prétexte de "liberté", on ne doit jamais se sentir lié à vie. Et l'on voit bien où cela nous mène. Cette perte de repères fait les choux gras des psychologues et autres psychiatres qui voient défiler des dépressifs en tous genres.



 

La morale chrétienne n'est pas un ensemble de règles posées arbitrairement, mais un ensemble de balises laissées par un Père qui nous aime. L'Evangile, les Sacrements, l'exemple du Christ, de la Vierge et des saints sont autant de repères destinés à nous structurer. Suivre le Christ, c'est être responsable. Ce n'est certainement pas la voie la plus simple, mais c'est la seule qui nous rendra heureux. Elle est adaptée à tous, et est la seule qui nous rendra libres.

commentaires

Admin 08/08/2009 08:44

--> Mise au point : que la personne qui s'acharne depuis quelques jours avec ses commentaires "inquisitoriaux" se calme. Cela ne sert à rien de perdre son temps en écrivant tout et n'importe quoi. Nous assumons pleinement la censure face à l'erreur. Libre à vous de ne pas accepter la Vérité du Christ-Seigneur via Sa Sainte Eglise, mais par pitié, ne venez pas polluer ce blog en jouant au pharisien de service qui croit tout savoir... Avant de poster d'autres commentaires, formez-vous ! ... car vous avez le niveau d'un enfant de cours élémentaire. Un chrétien qui n'accepte pas la doctrine infaillible de l'Unique Eglise du Christ, c'est un chrétien qui refuse le dépôt de la foi inviolé.Si vous êtes catholique (car on ne sait pas trop qui vous êtes : un électron libre ?), il serait judicieux de réapprendre votre Acte de Foi (1ère année de catéchisme !) : « Mon Dieu, je crois fermement en toutes les vérités que vous nous avez révélées et que vous nous enseignez par votre Sainte Église, parce que vous ne pouvez ni vous tromper ni nous tromper. Dans cette foi, puis-je vivre et mourir. Ainsi soit-il ».Nous prions pour vous +

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg