Le Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin, a accordé le 9 janvier 2010 un entretien au journal "Il Foglio". L'article, très riche sur le plan doctrinal, est long et donc difficile à résumer (si une âme charitable a le temps de traduire l'intégralité en français, nous sommes preneurs !). L'un des points abordés porte sur l' "herméneutique de la continuité" en matière liturgique. Le Cardinal Préfet dit clairement que, pour le moment, ce que fait déjà le Pape durant les Messes qu'il célèbre est une application très concrète de cette herméneutique. A la question de savoir si la Congrégation pour le Culte Divin émettra quelques directives dans les semaines à venir, Mgr Llovera répond que, si l'on désire vraiment participer au renouveau liturgique actuel - dans la ligne du Concile Vatican II - il convient, comme le Pape l'a expressément demandé, d'accueillir le Motu Proprio "Summorum Pontificum" du 7 juillet 2007; celui-ci a un objet bien plus vaste que celui qui consisterait à résoudre la crise "intégriste", car il est un appel (qui est plus exactement une décision) à l'enrichissement mutuel des deux formes du rite romain; il se situe donc dans la ligne de la Constitution liturgique "Sacrosanctum Concilium"; le Motu proprio n'est donc ni un retour en arrière, ni un document qu'on pourrait considérer "à part" en le transformant en quelque sorte facultatif. Le document magistériel est un appel très clair à un enrichissement mutuel des deux formes du rite romain, enrichissement qui est le moyen voulu par le Pape pour rendre effective l' "herméneutique de la continuité" dans le domaine de la liturgie. 
Les nombreuses résistances actuelles - ajoute le Cardinal Llovera - montrent justement que beaucoup ne sont pas encore entrés dans cette "herméneutique de la continuité", voulue par le Saint-Père.

 

Le Cardinal Préfet ajoute que, lorsqu'il voit le Saint-Père célébrer la Sainte Messe, il comprend que Benoît XVI a déjà mis en place certains éléments incontournables de cette "herméneutique", de cet authentique renouveau, qui est dans la droite ligne du mouvement liturgique du XIXème siècle et de la première moitié du XXème siècle (avec Guardini, Jungmann...) et qui a abouti à la Constitution conciliaire "Sacrosanctum Concilium" ainsi qu'à l'oeuvre doctrinale du Cardinal Ratzinger (cf. "L'esprit de la liturgie"), que ce dernier continue, cette fois, en tant que Souverain Pontife. Le Cardinal Préfet cite très concrètement : la croix au centre de l'autel, la communion à genoux et dans la bouche, l'usage étendu du chant grégorien...
L'interview du Cardinal Llovera est un appel très clair à suivre le Pape, à se placer dans son sillage... ce que ne peuvent refuser de faire tous les fidèles qui aiment l'Eglise du Seigneur.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg