... est aujourd'hui confirmé par les plus proches collaborateurs et porte-parole du Souverain Pontife: la crise de la foi qui a conduit à vider les églises est en très grande partie le fait des prêtres qui ne respectent pas la liturgie mais passent leur temps à la modifier plus ou moins, en sorte qu'elle soit célébrée de manière différente d'un autel à l'autre et d'une heure à l'autre. Les modifications qui atteignent l'ordonnancement de la liturgie, les façons de célébrer qui manquent de dignité, les commentaires et les bavardages des célébrants, les chants insipides supposés plaire aux assistances... tout ceci - qui ne peut trouver de justification ni dans les enseignements conciliaires, ni dans le missel romain issu de Vatican II - conduit à une perte progressive de la foi catholique, y compris chez des fidèles qui pensent que participer aux liturgies déformées est sans danger.

 

En reprenant les propos très clairs du Cardinal Burke, du Cardinal Llovera ou de Mgr Bux, on en conclut que les évêques qui, par leurs silences ou les mauvais exemples qu'ils ont donnés, ont soutenu ou toléré les déformations de la liturgie doivent au plus tôt faire leur examen de conscience. Répétons-le : il est urgent d'avoir des évêques qui cessent de se prêter systématiquement au jeu de celles et ceux qui déforment déforment ou adaptent les rites; il est urgent d'avoir des pasteurs diocésains qui apparaissent à nouveau comme étant véritablement les gardiens et les promoteurs d'une liturgie qui soit sans le moindre doute possible celle que l'Eglise a déterminée.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg