http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 

Avec un demi-siècle de retard, Christian Terras (Golias) revient une énième fois sur la question du mariage des prêtres. La solution, pour cet infaillible pape du progressisme débridé, serait de supprimer l'obligation du célibat sacerdotal pour voir les séminaires se remplir à nouveau. Bien entendu, quand on est atteint de myopie, comme semble l'être Christian Terras, on ne peut pas imaginer que les problèmes français ne sont pas les problèmes de l'Eglise universelle [actuellement, les vocations sacerdotales augmentent dans le monde, NDLR]. La chute des vocations, dans notre pays, ne serait-elle pas due à l'état catastrophique des séminaires diocésains ? Quel jeune acceptera d'entrer dans un séminaire où il perdra son temps et son énergie en réunions stériles ? Quel jeune acceptera de donner sa vie pour n'avoir, au bout de 5 ou 6 années d'études, qu'un vague verni théologique et philosophique ? Quel jeune acceptera d'être prêtre si c'est pour devenir, aussitôt après son ordination, l'otage d'équipes paroissiales qui lui imposeront ce qu'il faut faire et comment il faut faire ? Quel jeune acceptera de s'encroûter, sa vie durant, dans des paroisses où il est assuré de se faire sabrer par son évêque sitôt qu'il voudra se montrer un peu trop "romain", sitôt qu'il voudra respecter la liturgie de l'Eglise, sitôt qu'il refusera de cautionner la pastorale molle mise en place par les prêtres aînés du secteur, dont certains, désabusés, donnent parfois l'impression de vivre une interminable crise d'identité sacerdotale ?

 

Non, Monsieur Terras : comme d'habitude vous vous mettez le doigt dans l'oeil quand vous prétendez que la chute des vocations est due, en France, à la question du célibat et quand vous feignez d'ignorer qu'elle est aussi le résultat d'une démission des autorités diocésaines dont certaines ont, hélas, partagé une partie de vos analyses erronées. Au demeurant, pourquoi vous limitez-vous au mariage des prêtres ? Dans votre logique, ne faudra-t-il pas envisager le droit au PACS, à l'union libre, au divorce ? Vous êtes bien timoré dans vos revendications, Monsieur Terras !

 

Pro Liturgia

commentaires

L. de Laubespin 26/11/2009 19:51


histoire véridique: le Père E. est né en 1935, ordonné chez les jésuites en 1965, passe 15 ans au CNRS comme chercheur en langues anciennes moyen-orientales; demande la réduction à
l'état laïc en 1980, essuie un refus très contrariant attendu que l'intégralité de sa promo d'ordination l'a obtenue; quitte quand même et se marie, divorce, se remarie avec une divorcée qui se
suicide et dont il célèbre l'enterrement. Il décède à son tour en 2000. Alors le mariage des prêtres, objectif séduisant ? ...  


Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg