En 2005, les évêques de France étaient à Rome pour les visites ad limina. Le moral était loin d'être au beau fixe... déjà ! Le Cardinal Barbarin, reconnaissait une perte de la pratique religieuse et la disparition des vocations. Mgr Ricard s'affligeait de la « baisse du nombre de prêtres, de séminaristes, de pratiquants, de catéchistes, de laïcs militants ». A Toulouse, on constatait « la baisse constante des enfants catéchisés » tandis qu'à Besançon on assistait au déclin de toute pratique « notamment chez les jeunes ». L'évêque de Verdun présentait un diocèse réduit à vingt paroisses avec « un seul prêtre pour desservir trente ou quarante villages avec autant d'églises ». Mgr Marcus, alors à Nantes, se disait affolé de voir le nombre des prêtres diminuer et reconnaissait que les statistiques étaient « alarmantes », révélatrices de « situations de rupture » et tout cela « depuis bientôt quarante ans, dans le sillage du concile Vatican II » (ajoutons : qu'on se refuse à appliquer correctement en France ). Le diocèse de Saint-Claude faisait état de « 63 décès de prêtres en 8 ans et pas une seule ordination ». Le pape Jean-Paul II avait alors répondu que la crise était en partie due à des prêtres qui « donnent l'impression d'un ministère éclaté et n'incitent pas toujours des jeunes à les suivre ».

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg