Giacomo-Lercaro.jpgDéjà en 1966, Rome voulait mettre un terme aux « initiatives liturgiques arbitraires ». Voici la déclaration qui avait été faite par la Congrégation des Rites et signée du Cardinal Lercaro. Elle conserve malheureusement toute sa valeur : « Depuis quelque temps, certains quotidiens et illustrés offrent à leurs lecteurs des nouvelles et des reproductions photographiques sur des cérémonies liturgiques, surtout sur des célébrations eucharistiques étrangères au culte catholique et presque invraisemblables, telles que « Cènes eucharistiques familières » célébrées dans des maisons privées, suivies de repas, messes avec des rites, des vêtements et des formulaires insolites et arbitraires et parfois accompagnées de musique d'un caractère tout à fait profane et mondain, non digne d'une action sacrée. Toutes ces manifestations cultuelles, dues à des initiatives privées, tendent fatalement à désacraliser la liturgie qui est l'expression la plus pure du culte rendu à Dieu par l'Eglise. Il est absolument hors de propos d'alléguer le motif de l'aggiornamento pastoral, lequel, il est bon de le répéter, s'effectue dans l'ordre et non dans l'arbitraire. Tout cela n'est conforme ni à la lettre ni à l'esprit de la Constitution liturgique qu'a votée le deuxième Concile du Vatican ; est contraire au sens ecclésial de la liturgie et nuit à l'unité et à la dignité du peuple de Dieu. « La variété des langues - a dit le Pape Paul VI le 13 octobre dernier, - la nouveauté des rites que le mouvement de renouveau introduit dans la liturgie ne doivent rien admettre qui ne soit dûment reconnu par l'autorité responsable des évêques et de ce Siège apostolique, rien qui ne soit digne du culte divin, rien qui soit manifestement profane et inapte à exprimer l'intériorité et le caractère sacré de la prière, rien qui soit si singulier et insolite qu'au lieu de favoriser la dévotion de la communauté en prière, cela l'étonne et la trouble, empêche l'expression de son raisonnable et légitime esprit religieux traditionnel. » Tandis que l'on déplore les faits rappelés ci-dessus et la publicité qui leur est donnée, nous adressons une pressante invitation aux Ordinaires, aussi bien locaux que religieux : qu'ils aient soin de veiller à la juste application de la Constitution liturgique, de rappeler à l'ordre avec bonté et fermeté les promoteurs, même bien intentionnés, de telles manifestations et, le cas échéant, de réprimer les abus, d'empêcher toute initiative qui ne soit pas autorisée et guidée par la hiérarchie, de promouvoir avec empressement le vrai renouveau liturgique voulu par le Concile, afin que l'œuvre grandiose de ce renouveau puisse se réaliser sans déviation et porter les fruits de vie chrétienne que l'Eglise en attend. Nous rappelons en outre qu'il n'est pas permis de célébrer la messe dans les maisons privées, sauf dans les cas prévus et bien définis par la législation liturgique. »

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg