Dans un grand nombre de paroisses, les « assemblées dominicales » - on ne peut plus guère parler de « messe » au sens catholique du terme - se sont transformées en moments propices du « bien vivre ensemble » dans une « ambiance sympathique ». Une fois ces étapes hebdomadaires passées, les églises demeurent désertes. En bavardant avec les fidèles - de moins en moins nombreux et de plus en plus âgés - qui se rendent à ces « assemblées », on se rend compte que beaucoup vont à l’église le dimanche parce qu’ils se sont créés des habitudes reposant souvent sur le « ressenti », sur le « joli pour faire beau », sur des pratiques se voulant « conviviales » et des symboles qui ne symbolisent rien d’autre que ce que le célébrant demande d’y voir...

 

 

 

Tout cela n’a ni queue ni tête liturgiquement parlant car la vraie louange par la pratique régulière de la liturgie déterminée par l’Eglise fixe une ligne médiane qui ne tient pas compte du ressenti, du pathos, des joies ou des peines. Ou plutôt qui tient compte du ressenti, du pathos, des joies et des peines mais pour les dépasser et en faire autre chose que des motifs de célébration. Vatican II n’est pas la source du problème liturgique actuel. Car ceux qui se sont créé des « églises comme ça les arrange » et des « liturgies comme ça leur plaît » ont en commun... de n’avoir jamais tenu compte du Concile. En effet, ni les « traditionalistes » ni les « modernistes » n’ont cherché à comprendre et à appliquer Vatican II : les uns ont pensé que c’était un robinet trop ouvert, et les autres que c’était un robinet pas assez ouvert. Aujourd’hui, on se met à saluer le Pape comme on salue déjà l’évêque du coin et le curé qui va se poster au fond de l’église le dimanche à la fin de la messe ; on lui saute au cou, on lui fait la bise et on lui tape sur l’épaule. De tels comportements ne risquent-ils pas de donner une image du sacerdoce qui conduira à voir débarquer à la porte de nos séminaires des candidats à la prêtrise en mal de reconnaissance ou d’affection ? Si l’on fait perdre aux gens le sens de la liturgie et du sacerdoce, comment pourra-t-on arriver à leur faire comprendre de sens de l’Eglise ? Et comment pourra-t-on leur faire comprendre que la foi catholique ne se résume pas à une libre expression de sentiments résumés dans ce slogan : « On espère que le nouveau Pape mènera l’Eglise à être plus en phase avec ce que vivent les gens. » Parce que par confort les gens perdent le sens de l’Eglise (il y a un lien entre la crise de la liturgie et la crise de l’Eglise, rappelait le Cardinal Ratzinger), ils sont capables de faire et d’apprécier n’importe quoi lors des Eucharisties dominicales : « Le geste de paix est un beau moment de communion fraternelle », leur dit-on. Dans bien des paroisses c’est surtout un grand moment de pagaille par serrements de paluches et, éventuellement, de bisouilleries et de léchouilles... Quant aux « prières universelles », elles sont devenues un destockage de bons sentiments, tandis que la « procession des offrandes » est l’occasion de présenter les madames de la paroisses qui occupent (plus qu’elles ne s’occupent) les petits enfants en attendant l’invitation du prêtre à venir faire une ronde conviviale autour de l’autel.

 

En bonne logique, de mauvaises habitudes en mauvaises habitudes, les gens perdent le sens du sacré et n'ayant plus de repère, font n’importe quoi et vont jusqu’à communier n’importe comment jusqu’à transformer bien des messes de mariages et de funérailles en grands moments d’abjuration collective. Dans ce contexte d’anomie qui a fait perdre les repères, ceux qui sont aujourd’hui taxés de « traditionalisant » sont ceux qui souhaitent simplement se situer dans une ligne clairement tracée de la vie de l'Eglise par l’expression de sa liturgie. Ne serait-il pas temps que les fidèles retrouvent le vrai sens du sacré pour vivre un vrai face à face avec Dieu ? Aujourd'hui, toutes tendances confondues, c’est un réel manque.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg