La crise liturgique est le résultat de trois phénomènes qui se conjuguent pour interdire sa résolution: la désobéissance, l'ignorance et l'indifférence.
Désobéissance de très nombreux clercs - évêques en tête - décidés à contourner les enseignements du Souverain Pontife.
Ignorance d'une majorité de prêtres n'ayant reçu aucune formation liturgique.
Indifférence de la grande masse des fidèles rendus perméables à n'importe quelles excentricités liturgiques.
Comment faire pour sortir de cette situation? Premièrement, reconnaître que la liturgie obéit à des normes qui ne se discutent pas; deuxièmement, former correctement les prêtres; remplacer partout les fidèles de bonne volonté qui veulent s'occuper de liturgie par des fidèles compétents; compter sur des évêques soucieux de respect le principe conciliaire selon lequel "dans les célébrations liturgiques, chacun, ministre ou fidèle, en s'acquittant de sa fonction, fera seulement et totalement ce qui lui revient en vertu de la nature de la chose et des normes liturgiques." (Cf. Sacrosanctum Concilium, n°28).Autrement dit, il faut s'employer à vouloir faire le contraire de ce qui a été fait jusqu'ici. Ce qui implique de supprimer des privilèges, de changer beaucoup de mauvaises habitudes, de mettre la liturgie de l'Eglise à l'abri des nomenklatures diocésaines où se retrouvent trop de gens faisant passer leurs intérêts personnels avant ceux des fidèles.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg