Attribuée au Pape St Grégoire le Grand (540-604), cette hymne est utilisée à Matines pendant le Temps du Carême. Elle exprime les sentiments dans lesquels nous devons aborder ce saint temps, et les actions auxquelles nous devrons nous appliquer pendant ce temps “favorable” : pénitence corporelle, recueillement, contrition…

 

 

 

1. Ex more docti mýstico * Servémus abstinentiam ¹, 
Deno diérum círculo * Ducto quater notíssimo.

Instruits par une tradition mystérieuse, * gardons avec soin ce jeûne 
célèbre qui parcourt le cercle * de quarante journées.

 

2. Lex et prophétæ prímitus * Hoc prætulérunt, póstmodum 
3853198700.jpegChristus sacrávit, ómnium * Rex atque factor témporum.

La Loi, d’avance, et les Prophètes * en ont jadis montré le sens ; 
le Christ enfin l’a consacré, * lui, des temps le Maître et le Roi.

 

3. Utámur ergo párcius * Verbis, cibis et pótibus, 
Somno, iocis, et árctius * Perstémus in custódia.

Servons-nous plus discrètement * du parler, du manger, du boire, 
du sommeil, des jeux, et restons * en éveil contre le péché.

 

4. Vitémus autem pessima ², * Quæ súbruunt mentes vagas : 
Nullúmque demus cállido * Hosti locum tyránnidis ³.

Apprenons à parer les coups * qui guettent l’homme inattentif ; 
ne donnons pas prise à la ruse * de notre mortel ennemi.

 

5. Precemur omnes cernui * clamemus atque singuli, 
Ploremus ante iudicem * flectamus iram vindicem : 4

Apaisons par notre regret * la juste colère du Juge, 
prions comme des suppliants, * disons avec humilité :

 

6. Nostris malis offéndimus * Tuam, Deus, cleméntiam : 
Effúnde nobis désuper, * Remíssor, indulgéntiam.

Seigneur, nous avons insulté * votre bonté par nos offenses ; 
du ciel faites venir sur nous * votre indulgence et vos pardons.

 

7. Meménto quod sumus tui, * Licet cadúci, plásmatis : 
Ne des honórem nóminis * Tui, precámur, álteri.

Souvenez-vous de vos travaux. * Car, tombés nous restons votre œuvre. 
Veuillez ne pas céder à l’Autre * la gloire due à votre Nom.

 

8. Laxa malum, quod fécimus, * Auge bonum, quod póscimus : 
Placére quo tandem tibi * Possímus hic, et pérpetim.

Ôtez le mal que nous faisons, * aidez au bien que nous voulons, 
pour que nous plaisions à vos yeux * aujourd’hui et dans tous les temps.

 

9 Præsta, beáta Trínitas, * Concéde, simplex Unitas, 
Ut fructuósa sint tuis * haec parcitatis munera 5. Amen.

Exaucez-nous, Trinité bienheureuse, * accordez-nous, Unité simple, 
que soit profitable à vos fidèles * le bienfait du jeûne. Ainsi soit-il.

 

 

NDLR : Nous n'avons pas eu le temps de re-traduire en français les révisions urbaniennes de 1632.

Changement fait par le Pape Urbain VIII en 1632 : 1. hoc ieiunium ; 2. Noxia ; 3. nullumque demus callidi/ hostis locum tyrannidi ;

4. Flectamus iram vindicem,/ploremus ante Iudicem,/ clamemus ore supplici,/ dicamus omnes cernui ; 5. ieiuniorum munera.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg