En 2008, le Cardinal Francis Arinze, Préfet émérite de la Congrégation pour le Culte divin, donnait une conférence sur la liturgie. Un religieux qui assistait à cette conférence a demandé au Cardinal quels pourraient être, selon lui, les résultats du Motu proprio Summorum pontificum de Benoît XVI. Réponse du Cardinal Arinze :


 

 

Arinze« En juillet 2007, le pape Benoît XVI a donné un document qui dit - je résume - que ceux qui veulent la messe célébrée comme elle l'était avant Vatican II peuvent l'avoir. Mais il y a des conditions à respecter. Par exemple, cette messe doit être en latin et il faut donc trouver des prêtres qui sachent le latin et qui célèbrent selon les livres de 1962; par exemple aussi, les fidèles qui veulent cette messe ne doivent pas combattre ou refuser Vatican II ni combattre ou refuser la liturgie d'aujourd'hui. Le pape, si ces conditions sont respectées, permet que ces fidèles puissent avoir la messe telle qu'elle était célébrée avant le Concile, car il pense que cette liturgie peut nourrir davantage la spiritualité de ces baptisés et les aider à mieux prier. Le Saint-Père ne veut pas qu'on dise "non" aux demandes de ces fidèles. Le pape Jean-Paul II avait dit pratiquement la même chose, mais le pape Benoît XVI élargit la possibilité d'avoir la messe d'avant Vatican II. La lettre que le pape a envoyée aux évêques dit substantiellement cela.
Vous me demandez quelle impact aura le Motu proprio. Je ne veux pas jouer au prophète. Dans certains pays, il n'y a aucun problème et il y aura peu de changements. Mais dans d'autres pays, il a pu y avoir une certaine contestation de la décision du Saint-Père : des gens ont pu dire qu'il fallait se méfier du retour de cette ancienne messe.
En réalité, le retour de l'ancienne liturgie vient de ce que durant ces 40 dernières années, des prêtres n'ont pas fidèlement suivi les livres liturgiques issus de Vatican II. En célébrant, ils ont fait ce qu'ils imaginaient devoir faire, mais n'ont pas fait ce que notre Mère Eglise leur demandait de faire et qu'elle avait consigné par écrit. Ces prêtres ont pensé qu'il leur fallait faire preuve de créativité, de spontanéité, de capacité à rendre la messe plus intéressante... mais ils ont banalisé et désacralisé la liturgie et ils ont ainsi lassé les fidèles.
Alors, ces fidèles ont dit : "Ça suffit ! Revenons à la messe comme elle était célébrée il y a 60 ans !". Malheureusement, certains de ces fidèles qui ont dit ceci avaient oublié qu'il y a 60 ans, il y avait déjà des prêtres qui introduisaient des abus dans la liturgie. Mais comme les gens ne savaient pas le latin, ils ne se rendaient pas compte de ce que le célébrant bricolait...
Ce qu'il faut, c'est demander que les prêtres - eux tout particulièrement - soient plus sérieux, plus dévots et obéissants lorsqu'ils célèbrent la messe. Car la messe est la messe de toute l'Eglise et non la messe de tel ou de tel prêtre.
Si tous les prêtres célébraient la messe dans cette optique, il y aurait moins de fidèles demandant la forme ancienne de la liturgie; si tous les prêtres chantaient la messe en latin au moins une fois par mois, par exemple, ceux qui parleraient abusivement de la "messe en latin" seraient moins nombreux. Car quand ceux-là parlent de la "messe en latin", ils pensent automatiquement à la messe d'autrefois, telle qu'elle était célébrée il y a 60 ans, et ils oublient que la messe d'aujourd'hui, celle qui a été restaurée à la suite de Vatican II, peut être célébrée intégralement en latin elle aussi. Toute la messe peut être célébrée en latin! Même si vous voulez une homélie en latin, ça peut se faire... si le prêtre veut bien.
Ce que je veux dire, c'est ceci: si tous les prêtres suivaient les livres liturgiques approuvés, il y aurait moins de confusions dans la liturgie; les fidèles seraient mieux nourris spirituellement et il y aurait moins de tensions ».

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg