C'est clair, nous vivons dans un monde de tribus : « il faut faire communauté » nous disent beaucoup de nos prêtres qui, au cours des célébrations dites « festives », invitent les assemblées vieillissantes à chanter à tue-tête la joie d’être « un peuple en marche ». Au sein de cette actuelle mosaïque communautariste, il y a une tribu qui devient aujourd'hui particulièrement insupportable : les « adulescents ». Ce mot-valise désigne des personnes coincées entre l'adolescence et l'âge adulte et qui mélangent les attitudes, les valeurs et les comportements des deux âges. 

 

 

 

L' « adulescent » adore la mode, les comportements grégaires, la régression infantile et la profusion d'objets fétiches en tous genres (micros, podiums, foulards, banderoles, spots...) pour calmer les angoisses engendrées par des célébrations qui ne communiquent plus rien. Dans nos paroisses, on a souvent donné la première place a de tels « adulescents » : près de l’autel, dans le chœur. Car les célébrations dominicales leur fournissent le cadre idéal de leur épanouissement. Voilà pourquoi les « adulescents » aiment tant animer des liturgies qui leur permettent d’endosser tous les codes de l'enfant vivant dans son univers ludique : ils agitent les bras, font une chaîne pour dire le « Notre Père », se « bisouillent » longuement pour le geste de la Paix (rite qui, à leurs yeux, est le plus important de toute célébration), ne chantent que des refrains dignes d’une cour de récréation, tapent dans les mains quand on le leur demande et - suprême volupté - distribuent la communion à leurs "soeurs et frères en Christ". Ils aiment aussi exposer leurs bricolages en carton qu’ils mettent généralement au pied de l’autel pour qu’ils soient bien en vue...

 

Leur point d’ancrage est l’ « équipe liturgique » et ils ne supportent pas qu’un prêtre nouveau venu dans la paroisse leur rappelle que leur place n’est pas dans le chœur de l’église mais dans la nef, avec les autres fidèles qui, eux, ne se prennent pas pour des « super-laïcs ». Les « adulescents » qui ont le vent en poupe dans nos « secteurs paroissiaux » semblent aussi avoir un faible pour les formules vides qui, au cours de leurs réunions, leur donnent l’impression de dire des choses qui font réfléchir : « Il faut construire une Eglise autre... » ; « Nous devons cheminer ensemble... » ; « L’important est de partager notre vécu... » ; « Accueillons l’autre avec ses différences... » ; « Avec le Pape actuel, on en revient à l’Eglise d’avant le Concile... », etc. Curieusement, tout en méprisant l’ « Eglise d’avant le Concile », ils témoignent d'une énorme nostalgie de leur enfance, qu'ils tentent de retrouver en prenant des intonations de gamins de huit ans pour faire une lecture ou chanter le dernier cantique appris avec Kévin, le nouvel abbé qui joue si bien de la guitare pour accompagner sœur Marie-Do (en civil mais très reconnaissable à son brushing).

 

On voit aussi que bien des « adulescents » qui sont appelés par les pasteurs diocésains à jouer un rôle « capital » dans le pilotage des « secteurs paroissiaux » nouvellement constitués, développent des rapports sociaux généralement superficiels et immatures qui les poussent le plus souvent à fuir les débats et à refuser toute forme de dialogue élaboré. Souvent assez peu versés en théologie, certains « adulescents » de nos équipes d’animation liturgiques sont également assez peu doué d'une vie intérieure très intense. Ce qui explique qu’ils ne conçoivent pas qu’une célébration liturgique puisse être silencieuse et recueillie : il leur faut le bruit, l’agitation, le bavardage, les mots d’accueil et les souhaits de « bon dimanche à tous » sans lesquels ils ne sont rien et qui font que, à cause eux, de plus en plus de fidèles se plaignent de ce que les messes dominicales ne ressemblent plus qu’à des épisodes de Winnie l’ourson. Dans la préface de « La réforme liturgique en question », de Mgr Gamber, le Cardinal Ratzinger demandait que « la liturgie soit arrachée à l’arbitraire des curés et de leurs équipes liturgiques. » Au vu de ce qui se passe dans nos paroisses, on ne saurait souhaiter autre chose ! 

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg