Il ne faut pas se faire d’illusions : au train où vont les choses, dans une dizaine d’années l’Eglise catholique aura perdu toute visibilité en France. Pire : dans certains diocèses, elle aura pour ainsi dire cessé d’exister. Dans certains diocèses déjà, des prêtres qui ont la charge d’une vingtaine de clochers reconnaissent qu’il leur arrive de célébrer la Messe seul, dans des églises vides... Et les choses ne vont pas s’arranger puisque l’on sait que depuis des années, les ordinations sacerdotales ne cessent de diminuer - les jeunes équilibrés fuyant les séminaires - et la pratique dominicale ne cesse de chuter - les fidèles catholiques refusant de participer à des célébrations bricolées -. Certes, il existe quelques endroits où les fidèles demeurent plus nombreux qu’ailleurs. Mais à y regarder de plus près, on voit qu’il ne s’agit que d’îlots qui ne doivent pas faire illusion : globalement, ce sont bien des diocèses entiers qui sont en voie de délabrement, essentiellement du fait que les prêtres disparaissent les uns après les autres et qu’il n’y a plus de nouvelles vocations.

 

 

 

pendant-evangile-2Dans ce contexte, la nomination de « laïcs en responsabilité » groupés au sein d’ « Equipes d’Animation Pastorale » (EAP) ne change rien à l’affaire : à l’instar d’autres créations récentes dont on ne parle déjà plus au bout de deux ou trois ans, ces « équipes » ne sont que des cache-misères, même s’il plaît aux évêques de les officialiser au milieu de forces réjouissances où ne se retrouvent que les vieillissants « happy few » du diocèse. Au demeurant, on constate que ces EAP et autres créations du même tonneau accélèrent même le processus de ruine des diocèses : elles n’existent que pour permettre aux « mamies bigoudis » et aux « sœurs brushing » de se retrouver pour construire des chapelles parallèles dont s’excluent tout naturellement les catholiques désireux de vivre leur foi de façon simple, sans avoir à s’impliquer dans des structures artificielles dont Benoît XVI a remis en cause l’efficacité devant les évêques de France. La réalité est bien là : l’Eglise en France est en voie d’extinction. Et il n’est aucun prêtre, aucun fidèle laïc qui puisse soutenir le contraire. Cette situation est le résultat d’ « initiatives pastorales » lancées par ceux qui se sont couverts de l’autorité du Concile pour justifier leurs aberrations : messes de jeunes, absolutions collectives, ADAP, suppression du latin et du grégorien dans les liturgies, communion dans la main, création d’équipes d’animation liturgique, programmes de désacralisation des célébrations eucharistiques, lancement d’ « Equipes funérailles », créations de « secteurs paroissiaux », célébrations de « messes qui prennent leur temps », ouverture de séminaires interdiocésains perméables à toutes les innovations pastorales et à toutes les fantaisies théologico-liturgiques… etc. Dans une « overdose » d’initiatives, de nouveautés, de projets, de publications, de plans, de restructurations, de fêtes… les fidèles ont dû subir des orientations dont ils ne voulaient pas et s’adapter à des nouveautés qui ne tenaient que l’espace d’une mode. Il n’y a plus guère que certains pasteurs diocésains pour ne pas voir, admettre et reconnaître que toutes ces innovations lancées suite à des consultations de laïcs - dont le « sensus Ecclesiae » et les connaissances concernant les sujets relatifs à la foi ont de quoi laisser perplexe - n’ont laissé et ne laissent aucune trace dans la vie des fidèles « ordinaires ». Ces derniers étant du reste toujours dépossédés de ce que l’Eglise aimerait leur transmettre, comme on le constate à travers les célébrations ternes et décousues qu’on leur impose... toujours au nom du Concile, bien sûr !


Comme le faisait remarquer récemment un prêtre : cet effondrement du catholicisme en France vient de ce que les diocèses ont été privés de longue date de véritables « chefs ». Quand a-t-on vu ou entendu pour la dernière fois les évêques publier un document clair rappelant les règles à suivre pour que la liturgie - qui est le moyen d’évangélisation le plus simple et le plus efficace qui soit - soit partout conforme à ce qu’enseigne l’Eglise ? Personne n’en a le souvenir. A la place d’un tel document dont le manque se fait cruellement sentir au moment où l’Eglise invite à fêter le 50e anniversaire de Vatican II, sont diffusées des « orientations » dont les formulations sont tellement vagues qu’elles n’intéressent personne ou bien qu’elles laissent la porte ouverte aux expériences pastorales les plus extravagantes et les plus stériles. Certains rares diocèses sont dans une situation peut être moins préoccupante que d’autres. Mais en regardant bien, on voit que c’est davantage en raison de la présence d’un évêque passé maître dans l’art de séduire certains fidèles qu’en raison de la mise en œuvre d’une pastorale cohérente. Or l’expérience a depuis longtemps prouvé qu’une paroisse, un diocèse, une communauté peu très bien connaître une crise profonde dès lors que le pasteur qui la dirige finit par prendre plus d’importance aux yeux des fidèles que l’Eglise elle-même. Ainsi doit-on s’attendre à ce que certains diocèses de France qui fonctionnent mieux que d’autres parce que le pasteur diocésain aura voulu plaire au plus grand nombre en acceptant tous les types de liturgies et de communautés, puissent devenir ingérables au point de traverser à leur tour cette crise que connaissent déjà la majorité de nos diocèse.

 

En conclusion, il faut reconnaître que l’Eglise qui est en France ne se redressera pas tant que les évêques diocésains refuseront de se conduire en chefs et continueront à croire qu’il suffit de lancer à grands coups de slogans des expériences pastorales pour sauver la situation. Car de telles expériences aussi stériles qu’éphémères ont pour seuls résultats de créer des paroisses virtuelles, de favoriser des liturgies qui font perdre la foi, d’élaborer des catéchèses vides : autant de créations dont les fidèles de la nouvelle génération ne veulent plus parce qu’ils ont constaté qu’elles n’avaient fait que ruiner l’Eglise.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg