Ce que l'on avait deviné depuis longtemps semble se confirmer : le Saint-Père aurait du mal à trouver, pour la France, des prêtres acceptant d'être évêques. Le Cardinal Ratzinger avait d'ailleurs laissé clairement entendre, il y a de cela plusieurs années, que dans nos diocèses, la crise était profonde. Bien souvent, les candidats de valeur choisis pour accéder à l'épiscopat préfèrent renoncer à la charge avant même d'être entrés en fonction. Il faut, en effet, un sacré courage et une bonne santé pour qui voudrait remettre sur rails certains diocèses qu'on a laissé partir à la dérive et où ne se trouvent plus que de commissions de laïcs qui font le vide autour d'elles ou des prêtres s'interrogeant sur leur sacerdoce. Certes, il y a bien des prêtres qui aimeraient qu'on leur demande d'être évêques. Nous en connaissons. Mais à Rome on se méfie - avec raison - de ces carriéristes dont les connaissances théologiques sont généralement faibles et la fidélité au Siège apostolique loin d'être évidente.

commentaires

ATTENTION

Toutes les publicités sont

indépendantes de notre volonté.

Pour "zapper" la publicité,

installez AdBlock Plus

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg