Quand on cherche sur internet des photos de messes célébrées comme le demande l’Eglise, on est pour le moins surpris de n’en trouver que pour la « forme extraordinaire ». Rien pour la « forme ordinaire »... hormis les photos montrant des messes célébrées par le Saint Père. Les photos montrant des messes selon la « forme extraordinaire » se ressemblent toutes : les autels sont disposés comme il faut, les prêtres portent les vêtements liturgiques prescrits... On devine que les rites sont accomplis dans le respect du missel romain dit « de S. Pie V » ou « du Bx Jean XXIII ». Rien de semblable pour la « forme ordinaire » dont se réclament les prêtres et les évêques diocésains... Les photos témoignent d’une grande pagaille liturgique généralisée : les autels sont des caisses, des tables, des cylindres, des assemblages de planches... des fidèles laïcs sont systématiquement là où ils n'ont pas à être et les célébrants sont revêtus de « machins » informes qui sont à l’aube ou à la chasuble ce que le « baggy » d'une certaine jeunesse est au pantalon...

 

 


Autrement dit, si la « forme extraordinaire » du rite romain existe bel et bien, la forme « ordinaire », elle, est très largement ignorée ou volontairement refusée par nos pasteurs diocésains. Internet nous en fournit très largement les preuves. Un internaute nous adresse cette demande : « Auriez-vous la possibilité et la grande amabilité de m'envoyer une liste - sans doute non exhaustive - de communautés religieuses et de paroisses présentes en France (et si possible aussi en Belgique) qui célèbrent fréquemment la Sainte Messe dans la forme ordinaire du rite romain et de manière théocentrique ? Par « théocentrique », j'entends principalement, comme indicateurs (pas infaillibles) de l'attitude intérieure du prêtre et de l'assemblée, les attitudes corporelles suivantes : - l’orientation commune, c'est-à-dire la célébration « ad orientem » ; - la distribution de la Sainte Communion suivant l'exemple du Souverain Pontife ; - la place accordée au silence en Dieu. Je souhaite pouvoir ainsi entrer plus profondément dans le mystère de la liturgie et de Celui qu'elle célèbre. (...) » Au risque de décevoir ce correspondant, nous ne pourrons lui indiquer que 5 ou 6 endroits où la « forme ordinaire » de la liturgie est ainsi célébrée, c’est-à-dire célébrée comme le missel romain actuel (celui de Jean-Paul II) demande qu’elle soit « ordinairement » célébrée. Car 50 ans après Vatican II, les évêques de France, dans leur grande majorité, ne sont toujours pas disposés à respecter et à faire respecter la liturgie de l’Eglise, ne sont toujours pas disposés à abandonner leurs façons déviantes de traiter le missel romain pour enfin mettre en œuvre les principes liturgiques maintes fois rappelés par les papes, de Paul VI à Benoît XVI. Cette volonté de ne pas respecter la liturgie est tellement ancrée dans les mentalités qu’à ce jour nos évêques en sont même à refuser la version corrigée du missel romain en français. Cette version est prête à Rome... mais en France on continue à la refuser. Pourquoi ? Parce que l’accepter reviendrait à devoir rappeler certains principes de base de la liturgie et à corriger les nombreux abus qui ont été introduits dans les célébrations paroissiales au point de passer aujourd’hui pour des pratiques habituelles. Or « rappeler » et « corriger » sont deux verbes qui font horreur à un épiscopat décidé depuis longtemps à laisser la liturgie aller à vau-l’eau. Et pourtant, « il appartient aux évêques d’extirper ces abus », avait dit le Bx Jean-Paul II dans sa Lettre apostolique Vicesimus quintus annus du 4 décembre 1988. Apparemment ce n’est pas au programme de la Conférence des Evêques de France... ce qui explique pourquoi les fidèles ont tant de difficultés à trouver des messes célébrées dans le respect de la « forme ordinaire ».

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg