492480573.jpgChers amis, nous fêtons aujourd'hui l'Esprit Saint… On a l'habitude de dire que l'Esprit Saint est la personne la plus mystérieuse de la Sainte Trinité. Oui d'accord… Moi je me demande surtout quel est l'esprit que nous connaissons le mieux ; quel est l'esprit qui nous est le plus familier dans nos vies… Est-ce l'Esprit Saint, ou bien est-ce une autre esprit ? Et cette question est d'autant plus importante qu'on voit bien que le monde dans lequel évolue la jeunesse, à l'école ou au Lycée, semble parfois être dirigé par un seul et même esprit d'uniformité... Prenez un jeune de 14 ans, qui va a l'école : lorsqu'il était louveteau, il profitait du chemin pour réciter son chapelet, mais maintenant, il a son lecteur mp3 sur les oreilles, comme tout le monde. Comme tout le monde, il fait la tête sans jamais décrocher un sourire. Il est habillé avec les mêmes vêtements et les mêmes marques que ses camarades de classe, comme tout le monde ! Une fois arrivé à l'école, il va aborder les mêmes sujets de conversation que tout le monde, et le cas échéant il va s'écraser un peu pour ne pas apparaître trop différent -quitte à mentir un peu- comme tout le monde... Puis il va s'assurer d'être en bonne compagnie au contrôle de maths, pour tricher un peu, comme tout le monde... Et il va rire – ou au moins faire semblant – aux blagues graveleuses des langues les plus vulgaires de la cours de récréation, comme tout le monde… Retourné à la maison, il va regarder la télé, et quelques séries lamentables, quand ce n'est pas la très nulle Star Academy, comme tout le monde ; puis il va perdre son temps sur internet - MSN, jeux en réseau ou autres blogs minables - comme tout le monde, avant d'ouvrir ses cahiers pour commencer quelques devoirs que souvent il ne finira pas, comme tout le monde ! A table en famille, il ne s'intéressera à rien ni à personne d'autre qu'à son nombril, comme tout le monde... Encore un petit tour devant la télé, pour verser sa petite larme au moment programmé depuis bien longtemps par TF1, avec les mêmes émotions que tout le monde, et les mêmes convictions aussi, pseudo-idéaux prédigérés par des médias moisis comme tout le monde... Puis, trop fatigué le soir pour lire un peu, le pauvre petit ira se coucher en oubliant ses prières, comme tout le monde, et en rêvant aux yeux doux de sa voisine de classe qu'il connaît à peine, mais qui est assez artificielle pour qu'il pense l'aimer déjà, comme tout le monde…

 


Chers petits frères et sœurs scouts et guides, si vous aspirez à être guidés par l'Esprit de Dieu, la première chose à apprendre, c'est de savoir dire NON à l'esprit du monde ! Oh bien sûr il n'y a rien de très grave dans ce que nous avons dit… Rien de grave, puisque tout le monde le fait ! Bah voyons ! Rien de très grave ? Rien d'édifiant non plus ! Disons que c'est l'esprit du quotidien médiocre du garçon ou de la fille qui sont tombés dans l'esclavage de l'esprit du monde dès l'âge de 14 ans, et qui sans le savoir en ont perdu leur liberté d'esprit… Chers amis, ayez l'esprit critique sur tout ce qu'il faudrait faire comme tout le monde ! Refusez d'abandonner votre liberté d'esprit à ce système de vie prémachée qui voudrait vous dicter les moindres de vos pensées en fonction de la facilité, et en fonction du regard des autres surtout ! Et comme dit St Paul dans la deuxième lecture : « laissez vous conduire par l'Esprit de Dieu ; et alors vous n'obéirez pas aux tendances égoïstes de la chair ! ». Le Christ nous a prévenu clairement en ces termes : « Le monde vous haïra, mais il m'a haït le premier ! ». L'obsession d'être toujours dans le vent, c'est la spiritualité des feuilles mortes ! Et Saint Paul nous a rappelé tout à l'heure que les œuvres de l'Esprit des ténèbres, après un plaisir trompeur, nous conduisent en définitive vers la mort, et la mort éternelle ! Voilà ce qu'il dit : « débauche, impureté, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, haines querelles, jalousie, colère, envie, divisions, sectarisme, rivalité, beuveries, gloutonneries : je vous préviens continue St Paul, ceux qui agissent de cette manière ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu ! ». Ce n'est pas moi qui le dit, c'est St Paul ! Et face à toutes ces choses, le scout, la guide animés de l'Esprit de Dieu doivent savoir dire : « NON ! Vous ferez cela sans moi ! ». Et si nous voulons tourner les choses de façon plus positives, nous pouvons dire avec le Bienheureux Pier Giorgio Frassati : « Vivre sans la foi, vivre sans un patrimoine à défendre, sans soutenir une lutte continue en faveur de la vérité, ce n'est pas vivre mais végéter. Or nous ne sommes pas faits pour végéter mais pour VIVRE ! ». Quel est l'esprit qui m'est le plus familier ? Celui qui me fait végéter, ou bien celui qui me fait vivre ??? Pour répondre à cette question, interrogeons-nous sur les fruit qui, selon Saint Paul, sont produits par l'Esprit Saint : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi »… Ceux qui nous entourent au quotidien pourraient-ils témoigner que ces vertus font vraiment partie de notre vie, et qu'elles nous identifient clairement comme chrétiens ? Mais que devons-nous faire pour agir ainsi ? « Laissez-vous conduire par l'Esprit de Dieu », nous dit Saint Paul ! Ouvrez-lui votre cœur par une prière instante, à l'image des saints qui ont été transformés par lui !

 

 

- Prenez Sainte Thérèse d'Avila : à 9 ans, elle s'échappe de sa maison avec le grand désir de rejoindre le front pour aller se battre contre les maures. Quand on la retrouve et qu'on lui demande pour quelle raison elle était partie, elle répond : « J'étais partie pour la guerre, parce que je veux voir Dieu, et que pour voir Dieu, il faut mourir ! ». Le raccourci est enfantin, il faut le reconnaître, mais voilà une demoiselle qui ne s'est pas satisfaite de faire comme tout le monde, et dont le cœur était brûlé par l'Eprit de Dieu !


- Prenez Saint Maximilien Kolbe !
Nous sommes au camp de travail et d'extermination d'Auschwitz. Un père de famille de 4 enfants, vient d'être désigné au hasard pour mourir dans le bunker de la faim. Le Père Kolbe sort des rangs et s'interpose en disant : « je veux mourir à la place de cet homme ! ».Comment ne pas reconnaître l'Esprit de Jésus-Christ dans l'acte de ce prêtre qui accepta d'offrir sa vie pour sauver celle d'un homme inconnu !


- Prenez Saint François d'Assise,
patron des louvettes et des louveteaux ! En pleine croisade, il arrive en Palestine, et s'avance désarmé faces aux troupes musulmanes. Au cavaliers à turbans qui ne rêvent que de l'égorger : il lance fièrement : « je veux rencontrer votre Sultan pour lui parler de Jésus-Christ ». François est introduit devant le grand chef de guerre musulman qui sera tellement impressionné par ce chrétien qui a risqué sa vie pour le convertir, qu'il lui laissera la vie sauve, et le laissera repartir après que François aura prêché à pleine gorge, 3 jours durant, dans le camp de musulmans !

 


Chers amis, chers jeunes, Saint François d'Assise était-il fou ? Non, François d'Assise, Maximilien Kolbe, Thérèse d'Avila et tant d'autres encore n'étaient pas fous, mais il étaient habités, illuminés, vivifiés par l'Esprit de Dieu. Le jour de la Pentecôte, les badaux des rues de Jérusalem se demandèrent si les apôtres remplis de l'Esprit Saint n'étaient pas pleins de vins doux, mais ils s'étaient trompés sur la nature de leur ivresse, dont le récit des Actes nous dit qu'elle était en même temps joyeuse et toute emprunte de sérénité. Chers amis scouts et guides, les routiers scouts qui traversèrent des champs de ronce en culotte courte, pour restaurer le Prieuré de Serrabone en haut de cette montagne, était de cette trempe ! Et il s'en balançaient pas mal, de l'esprit du monde et du regard des autres, qui sans doute déjà à l'époque leur étaient pour le moins réticent ! Chers jeunes, la vie de ces témoins et de ces saints est une bonne nouvelle pour chacun de nous. Car ces hommes et ces femmes ne sont pas devenus saints parce qu'ils avaient un caractère exceptionnel et hors du commun. Non ! Ces hommes et ces femmes étaient saints car ils se sont laissés habiter, transformer par l'Esprit de Dieu ! Et s'ils furent sanctifiés par Dieu, pourquoi pas vous, et pourquoi pas moi ? Si eux ont été saints, pourquoi pas nous ? Alors en ce jour, j'aimerais que nous prenions tous la ferme résolution d'ouvrir notre cœur à l'Esprit de Dieu qui sanctifie ! Viens Esprit Saint ! C'est une prière qui a traversé toute l'histoire et la Tradition de l'Eglise et que nous devrions répéter très souvent dans notre propre prière ! Viens Esprit Saint ! (+) C'est une prière sous garantie, puisque Jésus nous a promis d'exaucer tout ceux qui la formuleraient avec générosité… « Si vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui le lui demanderont ! ». Demandons donc à Dieu notre Père par une prière instante de nous envoyer son Esprit, et ouvrons-lui notre cœur pour que toute notre vie soit guidée par cet Esprit, et par aucun autre !!! C'est lui qui nous révèlera ce que Dieu attend de nous, et par quel chemin nous trouverons le vrai bonheur ! Quelle que soit notre vocation, abandonnons-lui notre vie ! Envoyez votre Esprit Seigneur et il se fera une création nouvelle, et vous renouvellerez la face de la terre ! Amen ! Alleluia !

 

Texte d’une homélie à la fin d’un pélé au prieuré de Serrabone

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg