Le Vatican et plusieurs prélats de l'Eglise catholique ont condamné aujourd'hui les accusations visant le pape en dénonçant une "campagne grossière", une "machination". Le journal officiel du Vatican, l'Osservatore Romano, dans son édition datée de dimanche fustige "les attaques calomnieuses et la campagne de diffamation construite autour du drame des abus commis par des prêtres". Sous le titre "une propagande grossière contre le pape et les catholiques", il fait état de "messages de solidarité à Benoît XVI arrivant du monde entier""de nombreux évêques expriment leur proximité du pape pour son action résolue en faveur de la vérité et pour les mesures prises pour éviter une répétition de ces crimes". L'Osservatore cite en particulier le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris qui lors de la messe du Jeudi Saint a dénoncé "une offensive visant à déstabiliser le pape et à travers lui l'Eglise". Il a particulièrement fustigé les "médias audiovisuels qui célèbrent Pâques à leur manière en concentrant pendant la Semaine Sainte leurs critiques contre l'Eglise et la foi chrétienne". Le journal du Vatican cite aussi le théologien et poète Mgr Bruno Forte, archevêque de Chieti (Italie) qui stigmatise "une montée de la christianophobie", "des préjugés" et des "attaques injustifiées" contre l'Eglise qui se retrouve "instrumentalisée même quand elle affronte courageusement des questions comme les abus" pédophiles.
Sur Radio Vatican, le cardinal Severino Poletto archevêque de Turin où sera exposé à partir du 10 avril le Saint Suaire, s'est indigné samedi que "l'on puisse tenter d'atteindre la très grande figure intouchable (...) de Benoît XVI qui a toujours été clair et intransigeant sur ces sujets".
"Je ne voudrais pas qu'il existe une machination contre l'Eglise. Le démon est toujours à l'oeuvre", a-t-il dit.

Les médias du Vatican ont cité de nombreuses autres déclarations similaires venant par exemple du chef de l'épiscopat espagnol, du cardinal-archevêque d'Edimbourg en Ecosse, des archevêques de Mexico et Lima. (NDLR : près de 96% des crimes pédophiles sont commis au sein de la famille. Le jour où les médias s’attaqueront avec autant de hargne sur ce tabou au lieu de lyncher avec arrogance l’Eglise et le Pape à cause de quelques brebis galeuses, on pourra éventuellement croire à un "non-complot", pas avant. Que ces hypocrites soixante-huitards polluant aujourd'hui les médias et la politique puissent méditer ce passage biblique avant de lancer - comme des pharisiens - la première pierre à la Sainte Eglise Immaculée : "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ?" (Luc VI, 41)). 

 

En ce début du Temps Pascal, main dans la main avec notre Reine du Ciel, continuons à offrir avec ardeur nos prières et nos souffrances pour notre Saint-Père mais aussi pour notre Sainte Eglise, notre Mère à tous à qui nous devons la vie ! Soyons fiers d'appartenir à cette Epouse Immaculée, Reine incarnée de la Vérité, et avec force, n'ayons pas peur de relever la tête malgré l'acharnement anti-catholique des médias. Il y a une véritable persécution morale des catholiques en Occident, le mot n'est pas trop fort. « Chrétien, prends conscience de ta dignité. Rappelle-toi toujours de quel Corps tu es membre ! » (Saint Léon le Grand). « Pour un apôtre, le témoignage rendu à la Vérité est essentiel. Et cela exige toujours la forceLa plus grande faiblesse de l’apôtre est la peur. C’est le manque de foi dans la puissance du Maître qui réveille la peur ; cette dernière oppresse le cœur et serre la gorge. L’apôtre cesse alors de professer. Reste-t-il apôtre ? Les disciples, qui abandonnèrent le Maître, augmentèrent le courage des bourreaux. Celui qui se tait face aux ennemis d’une cause enhardit ces derniers. La peur de l’apôtre est le premier allié des ennemis de la cause. « Par la peur contraindre à se taire ». La terreur utilisée par toute dictature est calculée sur la peur des apôtres. Le Christ ne s’est pas laissé terroriser par les hommes. Sorti dans la foule, il dit avec courage : « c’est moi » (cf : Son Eminence le Cardinal Stefan Wyszynski, Primat de Pologne).

 


 

Liens : Pourquoi le Pape souffre ?, par le Père Bernard Domini (FMND) + Le sens de la souffrance du Pape, par le Père Bernard Domini (FMND) + Mgr Rey défend le Pape (Homélie de la Messe Chrismale 2010) + Les "pharisiens" des temps modernes, par Mgr Marc Aillet + Une tentative ignoble d'atteindre Benoît XVI (Osservatore Romano) + Liquider la génération Mai 68 + Faire le ménage dans notre Eglise (Cardinal Walter Kasper) + Les pharisiens médiatiques cloués au pilori + "Dans le monde, vous aurez à souffrir, mais gardez courage, j'ai vaincu le monde !" + Tempête sur l'Eglise et Semaine SainteLa controverse actuelle est liée à une guerre culturelle en Occident + La campagne de haine anti-catholique pourrait dégénérer + "Attirons-le dans un piège", par Mgr Guy BagnardFace aux attaques, l'arme principale est la prière + Crucifiez-la ! +  Benoît XVI face à la société pédophileLynchage médiatique de l'Eglise : "Une bataille qui est de plus en plus grotesque"Soutien à Benoît XVI

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg