Sur les ruines de la liturgie, telles qu’elles apparaissent dans nos paroisses, germe aujourd’hui un modèle de religion dont les adeptes finissent souvent par se comporter en « athées dévots ». Ils ne croient plus en la Présence réelle, ne savent plus ce qu’est le sacerdoce, n’écoutent plus le Successeur de Pierre... mais continuent sans scrupules à enclaver Dieu pour en faire la clé de voûte d’un système - le leur - qui sert les intérêts des pouvoirs dominants dans les paroisses et les diocèses. Dans ce contexte, les célébrations liturgiques finissent par n’être plus qu’un « badge identitaire », un artifice permettant de dissimuler des avantages personnels sous le masque de la religion, de la participation, de l’engagement. La germination de ce nouveau modèle religieux, plein de contradictions pastorales et d’approximations théologiques, est fondamentalement lié à l’écroulement de la liturgie de l’Eglise. Ce mouvement ne rassemble plus que ceux qui persistent à s’autocélébrer pour refuser de voir qu’ils se trouvent entraînés, de leur propre fait, dans un mouvement qui les conduit à remplacer la foi par des opinions éphémères.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg